annuaire gratuit Chien Éducateur & comportementaliste canin

telechargement-1-10.jpg

Epillet ou voyageurs, espigaou, spigaou: Attention danger

Epilletou spigaou : Attention danger

 

Synonymes : « voyageurs », ou « espigaou » ou « spigaou » dans le sud de la France.

telechargement-1-10.jpg

C'est un petit épi, réduit à quelques fleurs incomplètes, jusqu'à une dizaine, souvent deux ou trois, parfois une seule selon les espèces. Les épillets sont regroupés eux-mêmes en épis (cas dublé) ou en panicules (cas de l'avoine).  Dès le mois de mai, à la faveur d’un printemps sec, les premiers épillets apparaissent. Les graines semblent inoffensives mais, en examinant de plus près le fragment végétal, on constate qu’il s’agit d’une véritable arme, capable de causer de gros dégâts.

A son extrémité la plus pointue, on retrouve un petit poinçon de 1 à 2 mm, très solide et destiné à pénétrer la terre. Puis, une forme oblongue et profilée suit cette pointe perforante : la graine en elle-même. De part et d’autre, de fins filaments assurent la légèreté de l’ensemble. Ces “poils” sont dans le prolongement de la graine et empêchent tout retour en arrière lors de sa progression.

Le nez, les oreilles, les yeux, les pattes … les épillets n’épargnent aucun endroit !

 

Les conséquences: les épillets se fixent très facilement dans le pelage, les pattes et tous les orifices et avancent inexorablement dans un seul sens… et ne peuvent faire marche arrière ! La seule solution consiste à enlever manuellement ce corps étranger.

images-42.jpgEn se promenant dans les herbes, en reniflant , en jouant, en se roulant les chiens sont des cibles idéales. Le plus souvent les épillets se retrouvent dans les oreilles, le nez, les espaces interdigités et les yeux. Les vétérinaires peuvent également intervenir sur des épillets qui ont pénétré et progressé dans le fourreau du pénis ou dans les plis autour de la vulve…Aucune zone n’est finalement épargnée ! Compte tenu des différentes zones touchées, les symptômes sont très variés.  Ils vont d’une vive douleur à l’oreille, à un oeil clos, une boiterie soudaine ou même un simple léchage… En cette période estivale, vous devez absolument être à l’affût du moindre signe évocateur.
 
Entre les doigts: la présence d’un épillet se traduit par un abcès et un léchage fréquent. Une masse chaude et fluctuante entre deux doigts doit vous alerter. L’intervention sur cet abcès peut se révéler vaine car la migration de l’épillet continue inexorablement… Plusieurs interventions peuvent être nécessaires à quelques jours d’intervalle.
Dans l’oreille: les signes sont évidents. Si votre animal présente, au retour de promenade, une vive douleur à l’oreille associée à un port de tête incliné et s’il secoue la tête… un épillet s’est certainement installé dans le conduit auditif. Les mouvements de la tête favorisent sa progression et l’herbe est très rarement visible sans un otoscope. 
Dans l’oeil: l’épillet s’installe derrière la troisième paupière. L’oeil est rouge, coule et est très sensible. L’animal se gratte l’oeil fréquemment. Lorsque les “poils” de l’épillet dépassent, le diagnostic est simple. Sinon, le vétérinaire doit aller regarder derrière cette paupière.
Les narines: chez le chien, sont un site très fréquent d’épillet. Le chien rentre de promenade et éternue frénétiquement, parfois avec un saignement de nez. Les épillets sont aspirés lorsque le chien explore le sol avec sa truffe. L’épillet n’est pas visible et doit être extrait avec un otoscope.
 
 
Que faire et comment éviter les épillets ?
 
telechargement-2-9.jpg
 
De retour de chaque promenade: faites le tour des zones les plus risquées: examinez les oreilles, les yeux, le nez et les pattes de votre compagnon. Un coup de brosse dans les poils pourra vous éviter de mauvaises surprises.
 
Si vous constatez des symptômes évocateurs, vous devez agir vite et contacter votre vétérinaire en urgence. Si ce dernier est fermé, il vous orientera vers le service d’urgence. Afin d’éviter les épillets, vous pouvez simplement limiter les sorties dans les hautes herbes sèches.  Pour les races prédisposées comme les cockers ou les cavaliers King Charles (oreilles tombantes), prévoyez une tonte ou une épilation des pavillons afin de limiter la fixation des épillets dans les amas de poils à proximité du conduit auriculaire. Un chien tondu sera beaucoup moins exposé aux épillets. Donc faites toiletter vos animaux dès le printemps et renouvelez les soins régulièrement pendant l’été.
 

danger pattes yeux nez oreille herbes spigaou espigaou voyageurs épillet santé chien esprit canin blog

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau