annuaire gratuit Chien Éducateur & comportementaliste canin

images-20.jpg

Boxer

Origines et histoire

Le Boxer est une race canine d'origine allemande, qui fait partie de la famille des molosses.

L'ancêtre du Boxer, le Bullenbeisser, était un chien très courageux et très puissant, fier et loyal qui était apprécié des éleveurs et des commerçants (bouchers, brasseurs...) pour assurer la défense de leurs biens. Il est aussi connu pour avoir été l'allié fidèle d'un célèbre bandit : Mathias Klostermaier.
Suite aux voyages de ses maîtres et aux croisements en résultant, le Bullenbeisser devint Bierboxer (ou Bierhunde, chien du brasseur), animal plus agressif, devenant parfois incontrôlable.

220px-g-flocky.jpg

Le Boxer (ou Deutscher Boxer) est issu d'un croisement opéré en 1888 par Friederich Roberts, Erald Konig et Rudolf Hopner dans le but de retrouver la race originelle, plus stable. Ils utilisèrent pour cela un mâle Bierboxer germanique et une femelle Bulldog anglais bringée, prénommée Alt's Flora et importée de Francepar George Alt à Munich.
Il faut savoir qu'un peu plus tôt, le Bouledogue (ou Bulldog en anglais) méritait mieux son nom qu'aujourd'hui. En effet, il était plus vif et était utilisé aussi bien pour des combats de chiens que pour des affrontements chien-taureau.
C'est donc un Bulldog plus vaillant et agile que celui connu aujourd'hui qui a été utilisé pour la création du premier Boxer.


Le Boxer Club Allemand de Munich est créé en 1895. Le premier standard est publié en 1902. Durant la 1e Guerre Mondiale, il est largement employé par l'armée. Il est classé chien de travail dès 1924 et participe au 1er championnat pour chiens de police.
En France les premiers boxers se trouvent en Alsace, et une Société pour l'élevage du chien Boxer est créée le 11 janvier 1922 à Strasbourg. En 1923 un autre club se forme à Mulhouse. Le 10 mars 1946, le Boxer Club de France naît de leur fusion.

L'évolution

images-4-5.jpgLe Boxer actuel, doux et fidèle, a été utilisé longtemps pour chasser et abattre les ours, mais aussi dans le bull baiting un sport beaucoup pratiqué en Angleterre.

Sa structure et sa force musculaire combinée à son agileté en font un chien de combat parfait. Differentes sélections ont rendu le Boxer actuel doux (surtout avec les enfants) et fidèle, mais tout en gardant sa force de combattant.

Caractéristiques physiques du Boxer

De taille moyenne, robuste mais aussi harmonieux et élégant. La tête est carrée avec le museau court par rapport au crâne : la proportion est de 1/2. C’est un chien prognathe, avec la mandibule qui est légèrement plus avancée que la mâchoire. Ce type de dentition est un défaut chez la plupart des races canines, mais il est prescrit dans le standard du Boxer. Les yeux sont très foncés. Les oreilles peuvent être taillées en pointe ou laissées entières : dans ce dernier cas, elles retombent vers l’avant en faisant un léger pli. La queue est attachée haut, coupée court et portée dressée ou laissée au naturelle. Ses allures sont vives, pleines de noblesse et de puissance

Poil : court, dur, brillant et adhérent.
Couleur : fauve (dans différentes tonalités, du rouge fauve foncé au jaune clair) ou bringé ou blanc. Les taches blanches sont admises à condition qu’elles représentent moins d’un tiers de la couleur de base.
Taille : 57 à 63 cm pour le mâle et 53 à 59 cm pour la femelle
Poids : 30 à 38 kg pour le mâle et 24 à 32 kg pour la femelle

Télécharger le standard N°144 au format .pdf

Caractère et aptitudes

images-1-9.jpgLe boxer est vif curieux, dynamique, joueur, entêté.

S'il est correctement éduqué, vous parviendrez aisément à une excellente entente. Moins soumis que d'autres chiens, par nature, il faut apprendre au chiot dès son acquisition, que certaines choses sont interdites. Il comprendra très vite avec son intelligence éveillée.

Le chiot observe et attend de savoir jusqu'où il peut aller... Le maître ne doit pas être laxiste. Mais le Boxer est un molosse, qui n'aime pas être malmené et surtout pas intimidé.

Le standard précise « L'attachement et la fidélité dont il fait preuve envers son maître et toute sa famille sont 

5b0f99fc-d648-eb34-51b8-771496997c84.jpg

Le Boxer adore les enfants, il les aime tellement qu’on pourrait lui décerner la palme du « meilleur baby-sitter à quatre pattes du monde » et il prend visiblement du plaisir à jouer avec eux. C'est un compagnon plein d'humour et de tendresse.réputés depuis toujours, ainsi que sa vigilance et son courage indéfectible comme défenseur ».

Il lui faut un maître sportif pour lui offrir les moyens de dépenser son énergie dans le sport et les activités ludiques de plein air.
Très intelligent le Boxer peut briller dans toutes les disciplines canines de travail, sportives et utilitaires.

Santé & alimentation

Comme tous les chiens au chanfrein court, le Boxer peut avoir des problèmes respiratoires en cas de chaleur excessive. 

Il peut-être également sujet à des problèmes de hanche (dysplasie coxo- fémorale), du coeur (sténose aortique), des poumons (sténoses pulmonaires), le comportement, les aptitudes, tout est passé au crible par les éleveurs afin que le Boxer garde sa joie de vivre.

Son appareil digestif n'est pas non plus des plus solides. Comme pour tous les chiens de bonne taille, attention à la dilatation-torsion de l'estomac. 

images-19.jpgIl faut également le ménager pendant sa croissance.

Espérance de vie moyenne : environ 10 ans

L'alimentation industrielle met à la disposition des possesseurs de chiens des spécialités adaptées au poids. à la taille et à l'âge du chien. Elle propose également des aliments correspondant au niveau d'activité physique de chaque chien, à son état de santé et même à sa race..
Le vétérinaire peut conseiller de ne donner qu'un seul repas (le soir) ou deux (un léger le matin et un plus copieux le soir)  le laisser au repos au moins deux heures après le repas, afin d'éviter le retournement d'estomac et rien entre les repas. La ration du chien doit être distribuée aux mêmes heures et au même endroit en le faisant manger seul dans un lieu isolé et calme de la maison, après ses maîtres. L'eau est très importante, elle doit toujours être disponible. En cas de consommation excessive il faut consulter son vétérinaire.

Il faut veiller à ce qu'il ne grossisse pas trop.  

Conditions de vie

Le Boxer peut vivre dans un jardin, y compris pendant l’hiver, s’il dispose d’un abri adapté, mais il préfère vivre à l’intérieur auprès de ses maîtres en raison de son caractère extrêmement sociable. Dans une maison, il ne perd pas ses poils mais il bave un peu.

Remarques et conseils

images-2-9.jpgComme c’est un chien très répandu, on trouve facilement des chiots. Simplement, ce ne sont pas toujours des sujets sélectionnés correctement. Il est donc toujours recommandé de s’adresser à un bon élevage parce que des chiens non sélectionnés pourraient ne pas posséder le caractère merveilleux dont nous avons parlé. Si vous considérez que le fait qu’il bave dans la maison est très gênant, choisissez plutôt une femelle parce qu’elle bave moins que le mâle.

Classification: groupe2 (Chiens de type Pinscher et Schnauzer - Molossoïdes et Chiens de bouvier suisses )
Section 2.1 (Molossoïdes type dogue)

blog esprit canin race boxer

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau