annuaire gratuit Chien Éducateur & comportementaliste canin

Trésor

 

 

 

 

 

 

2008 - France - Comédie - 1h25

Réalisation : Claude Berri jusqu'à son décès et François Dupeyron
Auteurs & scénaristes : Claude Berri (scénario, adaptation et dialogues) et Eric Assous (adaptation et dialogues)
avec : Mathilde Seigner (Nathalie), Alain Chabat (Jean-Pierre), Fanny Ardant (Françoise Lagier), Isabelle Nanty (Brigitte), Hélène Vincent (Nadine), Stéphane Freiss (Fabrice), Laurent Spielvogel (Le vendeur d'animaux)

Jean-Pierre et Nathalie s'aiment depuis cinq ans. Pour fêter cet anniversaire, Jean-Pierre offre à sa chérie un cadeau inattendu, un adorable bulldog anglais de quatre mois. Nathalie est folle de joie. C'est décidé : il s'appellera Trésor. Entre elle et l'animal, la relation devient immédiatement fusionnelle. Trésor fait de la chambre à coucher son territoire et y règne en maître, ronfle, bave, investit le lit. Nathalie aime son animal plus que Jean-pierre n'aurait pu l'imaginer. De salon de toilettage en consultations vétérinaires, de concours de beauté jusque dans le cabinet d'une psy pour chien, le couple tangue, chavire, au gré des humeurs de ce monstre autoritaire... Jean-Pierre ne peut que partager ses angoisses avec son collègue, Bruno, qui, lui, vient d'avoir un bébé tandis que Nathalie partage son bonheur avec sa mère qui voit là une occasion supplémentaire de s'immiscer dans la vie du couple.

Ensemble, c'est toutou

9 chiens se sont succédé pour le rôle de Trésor, qui a différents âges dans le film.

Carlin profond

Compagne de Claude Berri pendant 10 ans, Nathalie Rheims revient sur le point de départ du film : "La genèse de Trésor commence avec le cadeau que Claude me fait, il y a six ans, pour notre anniversaire de rencontre : un adorable bébé carlin. Claude roule avec Rajan, qui le conduisait depuis 18 ans, sur le quai de la Mégisserie. Soudainement, il lui dit :" Arrêtez-vous ! Arrêtez-vous !" Il rentre dans l'oisellerie et en ressort avec un carlin. Le soir, j'arrive dans la cuisine et dans un panier Georges m'attend (...) Dès le premier soir, je suis incapable de laisser Georges dans la cuisine, il vient dans le lit, il commence à faire pipi sur la couette, Claude hurle, on change les draps puis il accepte qu'il dorme avec nous. Dès la première nuit, Georges ronfle. Ca ne me gênait pas car j'avais pris l'habitude de dormir avec Claude qui ronflait égaleemnt. Sauf que lui, ça l'a réveillé. Très fâché, il met le chien dans la salle de bain et ferme la porte. Le matin, je me réveille et me lamente que mon pauvre Georges ait dormi dans la salle de bain. Claude me répond que désormais c'est là qu'il passera la nuit. Je lui réponds que dans ces conditions j'irai dormir avec lui. ce que je afis la deuxième nuit avec mon oreiller et ma couette. Dès lors, ce carlin va devenir un sujet quotidien de gentilles disputes entre nous."

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau