annuaire gratuit Chien Éducateur & comportementaliste canin

race

20140429 130314

Test de Campbell pour mieux choisir son chiot

Mis au point par le Dr W.E. Campbell en 1973, ces tests vous aideront à déceler les prédispositions à la dominance ou à la soumission à l'éducation du chiot que vous souhaitez adopter.

Ils ne sauraient cependant être interprétés comme une vérité scientifique. Certains le dénigrent en affirmant qu’il ne sert absolument à rien. Mais après de nombreuses expériences faites avec des chiots de races différentes, il s’avère que le test de Campbell est très utile dans la grande majorité des cas si l’on suit ses indications à la lettre, si l’on teste des chiots ayant l’âge requis (généralement sept semaines) et si l’on n’attend pas d’autres résultats que ceux prévus à l’origine par ce test (par exemple, ce n’est ni un test d’intelligence ni un test d’aptitude, et l’on ne peut donc pas considérer qu’il va nous fournir des indications allant dans ce sens).

Vous pourrez ainsi sélectionner le chiot le plus adapté à la famille et qui correspond le mieux à votre personnalité et  votre tempérament. 

Déroulement du test: Vous devez prendre vous-même chaque chiot et le conduire séparément dans la zone réservée au test. Vous ne devez pas parler aux chiots, ni les encourager, ni les caresser, sauf si ce type d’attitude est explicitement recommandé par le test. Si un chiot fait ses besoins pendant le test, ignorez la chose et ne nettoyez l’endroit que quand le chiot est parti. 

Les résultats se trouvent sur le 2ème tableau - N'hésitez pas à me demander si vous avez des doutes. Vous allez garder votre chien toute sa vie, il est donc préférable de faire le bon choix et de ne pas se battre et se mettre des contraintes en plus. Un chien apportera énormément et sera bien "dans ses pattes" s'il vous respecte et que vous le respectiez en lui montrant se qu'il peut, à le droit de faire et ne pas faire. Ceci s'apprend entre 2 et 5 mois, alores....n'attendez pas qu'il soit trop tard et prenez des conseils dès son arrivez pour ne pas subir la crise d'adolescence qui est entre 5 et 6 mois

Test campbell 1

Il faut bien respecter les conditions ci-dessous pour réaliser les tests. 

Test campbell 2

Vous le trouverez également en fichier PDF sur la page comment acquisition d'un chiot

chiot chien panda 1

Voici le chien-panda

Le chien-panda 

Le croisement entre une femelle dingo et d'un mâle pékinois,ressemble étrangement à des pandas avec leur pelage noir et blanc.


chiot chien panda 2

chiot chien panda 1

Photo 6

Berger Australien

Origines et histoire

Img 7232Alors qu'il existe de nombreuses théories sur l'origine du chien de berger australien, la race, telle que nous la connaissons aujourd'hui, s'est développée exclusivement aux Etats-Unis. Ce nom de Berger Australien lui fut donné par association avec les bergers d'origine basque en provenance d'Australie, arrivés aux Etats-Unis au XIXe siècle. La popularité du berger australien n'a cessé de croître avec le succès de l'équitation de style western après la deuxième guerre mondiale. Leur nature polyvalente et docile fait d'eux des chiens précieux dans les fermes et les ranchs américains. Les éleveurs américains de bestiaux ont continué à développer la race, en entretenant tout ce qui, à l'origine, avait forcé leur admiration : sa polyvalence, sa vive intelligence, son puissant instinct de conduite des troupeaux et son aspect attirant. Chaque individu est unique pour ce qui est de la couleur de la robe et des marques, mais tous les bergers australiens font preuve d'un dévouement inégalé à leur famille. Leurs nombreuses qualités sont la garantie de la durée de la popularité des chiens.
Depuis cette époque, les Américains n'ont pas cessé d'utiliser les Aussies pour la conduite de tout type de bétail nécessitant obéissance et agilité.
1957: Création de l'American Shepherd Club of America 1991: Reconnaissance de l'Australian Shepherd par l'American Kennel Club.
1996: La Fédération Cynologique Internationale reconnaît officiellement la race
2007: Le Club Français des Bergers Australiens est affilié définitivement à la SCC.

source: scc

Caractéristiques physiques 

Dsc03738C'est un chien bien proportionné, un peu plus long que haut, de taille et d’ossature moyennes, qui présente une constitution solide et une musculature sans lourdeur. Les yeux, en amande, peuvent être marron, bleus, ambre et/ou n’importe quelle association entre ces couleurs. Les oreilles sont triangulaires, attachées haut sur la tête, avec des pavillons relativement petits. Lorsque le chien est attentif, elles se replient vers l’avant. La queue est droite, naturellement courte ou raccourcie : sa longueur ne dépasse pas 10 cm.

Poil : de texture et de longueur moyenne, il est droit ou un peu ondulé, résistant aux intempéries. Le sous-poil varie en quantité suivant les saisons. 
Couleur : bleu merle, rouge merle, rouge. Toutes ces couleurs peuvent être avec ou sans taches blanches, avec ou sans taches fauves. 
Taille : 51 à 58 cm pour le mâle et 46 à 53 cm pour la femelle
Poids : 25 à 34 kg pour le mâle et 19 à 26 kg pour la femelle

AUSTRALIAN SHEPHERD
GROUPE 1
Télécharger le standard N°342 au format .pdf 

Caractère et éducation

Le berger australien est un chien de travail intelligent, doué d'un instinct prononcé pour la conduite et la garde des troupeaux, il a besoin de se dépenser quotidiennement. Il a tendance à aboyer en jouant ou dans l'excitation. De tempérament stable, il est naturellement bon et rarement bagarreur. C’est un très bon chien de compagnie, Il est particulièrement doué pour tous les sports canins comme l'agility et l'obéissance. C'est aussi un chien sociable, qui tolère très bien ses congénères. Il peut être quelque peu réservé lors des premières rencontres. Il est sensible qui ne supporte pas l'attache ni la brutalité.
Dès son plus jeune âge, le berger australien est à éduquer avec fermeté mais sans violence. Une main de fer dans un gant de velours.

Il a tendance à sauter pour dire bonjour. Au début à 2 mois vous allez trouver ça sympa  mais après à 5 ou 6 mois ça va devenir vite génant. Alors ! dès son plus jeune âge (2 mois), dès son arrivée il faut lui donner de bonne habitude comme bien d'autres. 

A 2 mois un chiot est très malléable et assimile bien des exercices sous formes de jeux ce qui pourra éviter bien des problèmes par la suite.

N'hésitez pas à demander une visite conseil auprès d'un éducateur canin pour savoir ce qu'il faut faire et ne pas faire pour l'éduquer car la période entre 2 et 4 mois est la plus importante

Pour des informations complémentaires voici des adresses d'élevages compétants

Bergers australiens chiots p1150196 2

www.bergers-australiens.fr/

www.redwood-ranch.com/

Santé

Plusieurs problèmes de santé peuvent toucher le Berger australien, notamment des problèmes de dos, de hanches et des tares oculaires. La race est également concernée par des problèmes d’épilepsie. Des études ont démontré qu’un mariage entre deux chiens merles donnera 25 % de chiots risquant de naître aveugles et/ou sourds ou de le devenir. Il est enfin recommandé de faire un test MDR1 car ce chien est potentiellement porteur de ce gène.

Espérance de vie moyenne : environ 13 ans

Belle histoire

Quand l’animal perd la vue elle décide de continuer malgré tout...

 

Hist1

teckel

Origines et histoire

BuffonÀ l’origine de cette race et d’autres races semblables, il y a eu un travail de sélection sur l'aptitude à la chasse. Le teckel, originaire d'Allemagne plus précisément en Bavière était à l'origine utilisé pour la chasse aux blaireaux, qu'ils délogeaient de leurs terriers. Son nom vient du mot Dachs, blaireau en allemand, par l'intermédiaire de Dachselhund chien à blaireau. Le nom anglais dachshund est plus proche de la version originelle allemande, alors que les Allemands utilisent actuellement Dackel plus proche du mot français. En Angleterre aussi, le teckel est élevé avec beaucoup de passion, soit comme chien de chasse soit comme chien de compagnie, mais avec un standard différent. Les premiers spécimens ont vu le jour dès le xviie siècle et les variétés de la race ont continué à se développer jusqu'au xixe siècle. Ses ancêtres sont les Bracken ou encore les brachets.

La plus ancienne variété est le poil ras. Le poil long est créé au XVI le siècle par croisement avec des épagneuls qui vont lui apporter la douceur de leur caractère et en faire de bon chien de compagnie. Le Teckel à poil dur, créé à la fin du XIXe siècle, serait issu du croisement entre le Teckel à poil ras, le Schnauzer, le Dandie Dinmont Terrier et peut-être le Scottish Terrier, bon pour la chasse. Les variétés nains et kaninchens sont plus récentes. Le premier standard est rédigé en 1879. Le Deutscher Teckel Club est créé en 1888. Avec trois variétés de poils (ras, dur et long), trois tailles (kaninchen, nains et standards) et trois coloris (unicolore, bicolore ou arlequin). On a aussi pu observer, sur des fresques égyptiennes, des représentations de chiens identiques à la seule différence qu'il avait les oreilles droites et non tombantes.

Caractéristiques physiques 

Variétés : standard, naine, et Kaninchen

Hist1Le Teckel est un chien près de terre, au membres courts, long de corps tout en restant compact et très musclé. Son port de tête est hardi et altier, son expression attentive. La longueur du corps doit s'accorder harmoneiusemement avec la hauteur au garot.
Tout semble aller par trois chez le Teckel, trois variétés de tailles, standard, nain et kaninchen et trois variétés de poil, dur, long et ras (respectivement photo 1, 2 et 3 ci-contre).
Le pelage du Teckel à poil dur est régulier sur tout le corps. Il forme une barbiche et des sourcils en broussaille qui lui donnent souvent l'air sévère Les poils soyeux, doux. lisses et brillants du Teckel à poil long sont plus longs sous le cou, sur le dessous du corps, les oreilles, l'arrière des pattes et sur le dessous de la queue. Ceux du Teckel à poil ras doivent être courts, épais, brillants et près du corps.
Le poil ras et le poil long sont généralement unicolores (rouge) ou bicolores (noir et feu) et plus rarement arlequin (fond de robe brun clair, gris clair ou blanc avec des taches inégales de couleur brun foncé, jaune, jaune- rouge ou noir). Le poil dur se présente sous deux robes bicolores (noir et feu ou sanglier). Dans les trois poils, il existe une variété dite chocolat relativement rare.
Chien bas sur pattes, compact, vigoureux et d’une bonne musculature. La tête est gracieuse, avec un crâne plutôt plat et un stop le plus léger possible : moins il est accentué, mieux c’est. Il existe en trois variétés de taille (standard, naine et Kaninchen, c’est-à-dire « de lapin »), qui sont à leur tour divisées en sous-variétés de poil (long, ras et dur).

Poil : Poil ras, poil long et poil dur.
Couleur : Les plus fréquentes sont le fauve et le sanglier. Le noir et feu, Marron et Feu, Arlequin noir et feu, Arlequin chocolat et le Bringé sont acceptés.
Taille : 11 à 25 cm  - La proportion idéale est de 1/3 entre le sol et le point le plus bas de la poitrine et 2/3 entre ce point et le garrot.
Poids : le Kaninchen pèse environ 3,5 kg, le Nain environ 4 kg et le Standard moins de 9 kg

DACHSHUND - TECKEL
GROUPE 4
Télécharger le standard N°148 au format .pdf 

Caractère et éducation

4D'un naturel aimable, ni peureux ni agressif, au caractère équilibré, c'est un chien de chasse passionné, persévérant, vif et fin de nez.

C'est un chien qui peut être exclusif avec son maître, en particulier le Teckel à poils ras. En effet, il est toujours à la recherche de l'erreur de son maître pour devenir le chef. On considère que c'est un chien d'une intelligence supérieure qui ne laisse passer aucune erreur car c'est un dominant dans l'âme. Il est joyeux, vif et joueur, mais ne doit pas être placé entre des mains trop permissives.  Il possède des dons certains de comédien. Vous devez lui faire comprendre ce que vous attendez de lui. Les corrections inconsidérées, les hurlements et les courses poursuites ne servent à rien. 

Votre TECKEL doit sentir votre personnalité, vous respecter comme "meneur de meute". Si vous n’y prenez garde, les rôles seront vite inversés.

Votre chien sera à votre image

Auprès de vous, le chien doit se sentir sécurisé et comprendre qu’il doit obéir. Il doit avoir confiance en vous. Il doit vite faire la différence entre un ordre et un mot d’amitié : Un ordre est donné sèchement. Un encouragement est donné plus doucement mais fermement, il est répété plusieurs fois.

Dans les mêmes circonstances, vous devez toujours employer les mêmes mots, prononcés avec les mêmes intonations.

a punition doit suivre immédiatement la faute. Cinq minutes après, c’est trop tard, il ne comprendrait plus pourquoi il est corrigé. Il ne faut jamais punir un chien qui revient vers vous, même s’il vient de fuguer; au contraire, encouragez-le. C’est au départ de la faute qu’il faut intervenir.

Votre éducation de maître se faisant en même temps que celle de votre chien, quand vous le connaîtrez mieux, vous apprendrez à précéder la faute. Alors, un simple claquement détournera son attention et le stoppera infailliblement dans son élan malveillant.

Si vous êtes propriétaire d’un chien dont le caractère est dit "DOMINANT", votre autorité sera quelquefois battue en brèche. Vous devrez réagir tout de suite et vous imposer. Certains chiens n’admettent pas la faiblesse du maître. N’oubliez pas que vous devez vous imposer comme CHEF DE MEUTE.

Tout changement important dans la vie familiale ou celle du chien peut remettre en cause l’équilibre établi.

Santé

Le Teckel  est un chien rustique, très robuste et qui vit très longtemps. En vieillissant, il ne connaît pas d’infirmités particulières ; même avec les « cheveux blancs », il garde en général l’air d’un jeune homme. Son seul point faible c’est sa colonne vertébrale, sujette à des discopathies surtout si le chien grossit trop ou effectue des exercices inadaptés à lui, comme sauter des obstacles ou monter et descendre trop de marches.

Espérance de vie moyenne : environ 14 ans

Conditions de vie

Le Teckel est un chien qui aime le confort mais est fait pour la chasse. Les conditions climatiques difficiles ne lui font pas peur, surtout s'il est à la poursuite d'un gibier.

Remarques et conseils

Le Teckel est un chien utilisé pour la chasse, et seulement 1/3 des naissances destine ce chien à être un animal de compagnie. Il aime la campagne et les promenades. Ce chien convient aux enfants car il sait faire la différence entre adulte et enfant et sera beaucoup plus indulgent avec ce dernier. Il ne manifestera pas d'agressivité envers l'enfant mais sera moins indulgent envers l'adulte. le Teckel est un chien à tendance dominante, il faut savoir le mettre à sa place dans la famille.

Le teckel au cinéma et belle histoire

Shelly champion a 4 pattes


19150847Shelly, champion à 4 pattes                                                                                                            4 bassets pour 1 danois

People

Desktop16

source: www.scc - www.chien.com/clubdesamateursdeteckels

photo-1-4.jpg

Husky

Origines et histoire

531920-576423332405899-377293201-n.jpgLa lignée directe du Husky sibérien remonte à plus de 200 ans. C'était le chien des Tchouktches, un peuple se rapprochant des Inuits et vivant autour du bassin de la rivière Kolyma en Sibérie du nord. L'isolement de la tribu et un système méthodique d'élevage ont conduit à une amélioration continuelle de la race : les Tchouktches, en éliminant systématiquement les chiens agressifs, ont créé cette race pour qu'elles puissent tirer leurs traîneaux l'hiver, chasser et distraire leurs enfants. Chez eux, les chiens faisaient partie de la famille et partageaient souvent l'habitation.

Ils prétendaient que le Husky était né de l'amour d'un loup et de la lune. Ce loup était amoureux de la lune et une nuit celle-ci le rejoignit. De leur amour naquit le Siberian Husky qui garde l'apparence du loup mais qui porte la queue en croissant de lune et qui a des étoiles dans les yeux. C'est pour cela que les soirs de pleine lune, les Huskies et les loups hurlent pour l'appeler afin qu'elle redescende à nouveau.

En 1909, un groupe de Siberian Huskies a été amené en Alaska pour les courses du «All Alaska Sweepstake» et les qualités de ces «petits» chiens venus de Sibérie se sont rapidement imposées. Lors de l'hiver 1925, lorsque une épidémie de diphtérie frappe le village isolé de Nome en Alaska, un relais d'attelages partis de la ville lointaine de Néana, parvint à livrer le sérum essentiel et à sauver les habitants. Cette prouesse héroïque valut à ces chiens et à leurs maîtres une notoriété nationale.

L’élevage sélectif de la race a toutefois commencé aux États-Unis, surtout grâce à Eva « Short » Seeley que l’on peut considérer comme la « mère » de cette race et de celle du Malamute de l’Alaska.

L'American Kennel Club a reconnu la race en 1930 et le Siberian Husky Club ofAmerica fut fondé en 1938. En France, les premiers Siberian Huskies furent importés en 1970 et la première inscription au LOF eut lieu en 1973. La race fut rattachée au club «Réunion d'Amateurs de Samoyèdes et Chiens Nordiques» avant que le club spécifique pour la race, le Siberian Husky France ne soit affilié le 1er avril 1992.

Deux pluriels existent pour ce mot : « huskys » (pluriel conforme à l'orthographe française) ou « huskies » (anglicisme).

Caractéristiques du Husky sibérien

1239935-1445452332347635-1234584298-n.jpgLe Husky sibérien est un chien de taille moyenne, bien proportionné, à la démarche légère et vive. Couvert d'une bonne fourrure, ses oreilles droites et sa queue en brosse bien fournie évoquent son hérédité nordique. Son allure caractéristique est unie et facile. Il remplit avec la plus grande compétence sa fonction d'origine de chien de trait en tirant une charge légère à une vitesse modérée sur de grandes distances. Les proportions et la forme de son corps dénotent cet équilibre fondamental de puissance, de rapidité et d'endurance. C'est le plus rapide des chiens de traîneau de pure race, très apprécié en compétition.

Le crâne est légèrement arrondi ; le museau, d’une largeur moyenne, va en s’amincissant vers la truffe. Le rapport crâne-museau est de 1/1. Les yeux sont en forme d’amande, légèrement obliques. Ils peuvent être bleus, marron, vairons ou hétérochromes. Les oreilles sont petites, triangulaires, portées dressées, attachées haut et rapprochées ; elles sont légèrement arrondies en pointe, bien fournies en poils, même à l’intérieur. Les membres sont droits, musclés. La queue est portée en faucille : elle ne doit pas retomber sur le dos ni s’enrouler sur le côté.


Poil : de longueur moyenne, droit ; il doit donner l’impression d’une fourrure épaisse et ne jamais être suffisamment long pour cacher le profil du chien.
Couleur : toutes les couleurs allant du noir au blanc pur sont admises.
Taille : 54 à 60 cm pour le mâle et 50 à 56 cm pour la femelle
Poids : 20 à 28 kg pour le mâle et 15 à 23 kg pour la femelle

SIBERIAN HUSKY
GROUPE 5
Télécharger le standard N°270 au format .pdf 

Caractère et éducations

551182-576762369038662-809334960-n.jpgTrès joyeux et jovial avec tout le monde, il ne connaît pas le sens du mot agressivité. Il s'adaptant facilement aux situations les plus étranges, d'une intelligence généralement au-dessus de la moyenne, il peut au premier abord laisser croire qu'il est un parfait chien de compagnie. Mais il a aussi un esprit indépendant qui peut surprendre, décevoir, ainsi qu'une vitalité et un influx nerveux qui doivent pouvoir se manifester autrement que par une rapide promenade autour du pâté de maison le soir... c'est un chien très sportif et il faut en tenir compte.

Il est très affectueux avec son maître, mais il est aussi très indépendant et doit être éduqué dès son plus jeune âge deux mois et ne jamais se relâcher, si l’on veut obtenir des résultats. Le Husky Sibérien est têtu, intelligent mais têtu «  Je veux ça ou faire ça alors si je ne le fais pas je ne ferai pas ce que tu me demandes là !!! ».  Donc pour casser un peu ce trait de caractère, il faut qu’il se fasse plaisir tout en vous faisant plaisir, il faut donc travailler de ce côté mais jamais en freinant le chien ou en vous freinant. Il peut être un très bon compagnon pour des enfants assez grands mais il ignore en revanche les plus petits. D'autre part, c'est un chien habitué à partager la vie d'un groupe qu'il soit canin ou humain et qui s'ennuie beaucoup s'il est seul.

Très intelligent il est capable de comprendre les ordres qui lui sont donnés mais il n'aime pas obéir aveuglément, il doit comprendre le pourquoi d'un ordre qu'il a souvent tendance à discuter !  Il doit demeurer sous étroite surveillance et la plupart du temps ne se promener qu'en laisse. Dans ses relations avec les autres chiens il fait souvent preuve de retenue, mais il est prêt à se défendre énergiquement s'il est attaqué ou si sa position hiérarchique lui semble mise en cause. Chasseur atavique, il maîtrise difficilement cet instinct envers les petits animaux. volailles, voire moutons. Il est hors de question de le laisser en liberté à la campagne et il est impératif que la propriété soit fermée par une haute et solide clôture. Il en va de sa propre sécurité car il est d'une incorrigible curiosité et fugue facilement. 

1235366-575718935809672-482185514-n.jpg

En France, il est assez souvent utilisé dans les compétitions de traîneau (sled-dog) mais surtout choisi comme chien de compagnie. Ce chien très beau et très doux est le compagnon idéal pour tous ceux qui aiment les races primitives le plus proche du « loup » possible. Il est absolument sans danger parce qu’il se lie d’amitié avec tout le monde. Il faut donc réunir beaucoup d’informations sur les caractéristiques de la race avant de la choisir.

Le Husky Sibérien est un chien qui a besoin de beaucoup d’espace, d’activités et de fermeté, il ne faut pas oublier que c’est un chien de traîneau au départ.Si un chien fugue, en général, c’est qu’il s’ennuie et cherche de l’activité. N’hésitez pas à l’inscrire en agility, ou de vous rendre dans des clubs de mushing ce sera épanouissant pour lui et pour vous.
Par ailleurs, cette race est assez dominante et intelligente. Aimez-le, évidement, mais définissez une place définitive et ne cédez surtout pas même s’il ou elle est irrésistible et vous fait les yeux doux.
Ne placez pas votre chiot dans un endroit de passage (c’est là que s’installent les dominants pour contrôler) et enseignez lui au plus vite les ordres de base. (Assis, Couché, La patte, Droite, Gauche, Stop, Devant, Doucement), même si cela n’est que 10min par jour.
Pour l’habituer à être seul, cela doit se faire graduellement ; laissez le dehors 10-20min, tout en le surveillant de la fenêtre, ne craquez pas, retournez le féliciter plutôt, et cela en augmentant le temps et la distance, les endroits et cela en fonction de l’âge.

Bien choisir son chien: http://www.le-husky-siberien.com/

Santé

telechargement-19.jpgLe Siberian Husky est un chien rustique et d'une santé remarquable. Si l'on s'en occupe convenablement, il nécessite relativement peu de soins en dehors des examens, vermifuges et vaccins périodiques. Son poil nécessite un brossage régulier, voire quotidien en période de mue.

Il existe quelques rares cas de cataracte juvénile qui peut entraîner une cécité vers l'âge de deux ans. Le husky peut également être sujet au glaucome, notamment certaines lignées développées pour la course. Le glaucome cause généralement des douleurs et une perte de vision significatives avant que le problème ne soit détecté.

Il est très robuste et contrairement à ce que beaucoup de gens croient, il ne souffre pas du tout de la chaleur. Le Husky sibérien est un chien qui peut vivre également à - 40°, ce qui ne veut pas dire que cela lui fasse plaisir !


Espérance de vie moyenne : environ 13 ans

Conditions de vie

Dans un jardin uniquement si la clôture est absolument sûre, sinon dans la maison. Il doit faire beaucoup d’exercice. La vie en appartement n'est pas idéale pour lui.

Son besoin d'exercice fait qu'il vaut mieux habiter près de grands espaces verts pour pouvoir lui donner sa dose de sport quotidienne. 

Remarques et conseils

Les yeux bleus qui ont provoqué le succès retentissant de ce chien ne sont pas « obligatoires » et n’augmentent pas du tout la valeur du sujet. Ils ne constituent pas non plus une dégénérescence comme certains auteurs l’ont affirmé.

Le husky au cinéma et belle histoire

images-43.jpgCroc blanc 1973Le retour de croc blanc; Balto

Comme chien et ours

recemment-mis-a-jour.jpg

photo-2-2.jpg

Les chiens préférés des Français en 2012

Chaque année, la SCC (Société centrale canine) publie les statistiques des inscriptions au LOF (Livre des origines français).

Ca correspond au nombre de chiens de pure race qui ont été “déclarés” et enregistrés sur ce livre dont elle assure la gestion.

Le nombre des naissances par race donne une image des grandes tendances. Elles correspondent aux races qui ont les faveurs du public, même si ces statistiques ne sont pas un palmarès des ventes.

Les 30 premières races

  1. BERGER ALLEMAND                            11205
  2. GOLDEN RETRIEVER                             8877
  3. BERGER BELGE                                     8415
  4. CAVALIER KING CHARLES                      7680
  5. BERGER AUSTRALIEN                            7047
  6. RETRIEVER DU LABRADOR                     6720
  7. STAFFORDSHIRE TERRIER AMERICAIN    6533
  8. BOULEDOGUE FRANCAIS                        6189
  9. YORKSHIRE TERRIER                             6040
  10. SETTER ANGLAIS                                  5888
  11. CHIHUAHUA                                         5522
  12. COCKER SPANIEL ANGLAIS                    5104
  13. EPAGNEUL BRETON                               4943
  14. STAFFORDSHIRE BULL TERRIER             4149
  15. TERRIER JACK RUSSELL                        3876
  16. BEAGLE                                               3767
  17. CHIEN DE COUR ITALIEN                       3566
  18. BOUVIER BERNOIS                                 3520
  19. SHIH TZU                                             3493
  20. BERGER DE BEAUCE                               3222
  21. BERGER BLANC SUISSE                           2268
  22. BOXER                                                  2072
  23. WEST HIGHLAND WHITE TERRIER          2264
  24. HUSKY DE SIBERIE                                 2188
  25. COTON DE TULEAR                               2064
  26. ROTTWEILER                                       1878
  27. ENGLISH SPRINGER SPANIEL                 1877
  28. BULLDOG                                             1818
  29. TERRE NEUVE                                       1576
  30. SHAR PEI                                             1539

telechargement-18.jpg

Beagle

Caractéristiques 

telechargement-1-9.jpg

Le Beagle est un petit chien très gracieux, distingué, de construction compacte, solide, dégageant une forte expression de force et d’énergie, vif et remuant. La tête est forte mais pas massive, avec un stop accentué et un museau non pointu. Les oreilles sont attachées haut, arrondies et assez longues. Les yeux, ronds et vifs, donnent au chien une expression vive. Les membres sont forts et musclés, parfaitement droits. La queue, grosse et bien fournie en poils, est attachée haut et portée en sabre. Le poil est court et résistant. Toutes les couleurs reconnues pour les chiens courants sont admises, à condition que l'extrémité du fouet soit blanche, mais la robe du beagle est le plus souvent tricolore, avec un manteau noir bordé de brun, le ventre, la gorge, le museau et les membres blancs.

Il existe aussi des Beagles bicolores, pour la plupart blancs et oranges (« Lemons »).

Le type de taille inférieure à 35 cm, désormais très rare, était appelé « Beagle Élisabeth », en l’honneur de la reine Élisabeth qui l’a sélectionné comme animal de compagnie.

Poil : court.
Couleur : il peut être bicolore ou tricolore.
Taille : 33 à 40 cm
Poids : 12 à 17 kg

BEAGLE
GROUPE 6
Télécharger le standard N°161 au format .pdf

Origines et histoire

southern-hound.jpgLes Français qui revendiquent l’origine de la race soutiennent que ces chiens proviennent de leurs Chiens courants, qui ont débarqué en Angleterre au XIe siècle avec Guillaume le Conquérant. Il a été croisé avec le Harrier pour les besoins de la chasse à courre. On prétend qu'Henri VIII lui témoignait plus d'affection et de tendresse qu'à ses nombreuses femmes !

Pour d'autres c'est un chien anglais, conçu dans ce pays, depuis plusieurs siècles pour chasser le lièvre à courre (« beagling »). Il est certain que des petits Chiens courants ressemblant au Beagle existaient en Angleterre à l’époque d’Élisabeth Ire, dans la seconde moitié du XVe siècle. On dit, enfin, que ses origines pourraient être bien plus anciennes et remonter à la Grèce antique !
L'origine du nom « Beagle » est aussi incertaine. Il pourrait dériver du vieil anglais « begle », du vieux français « beigle » ou du celtique « beag », autant de termes signifiant « petit ».
C'est au XVI0 siècle que le beagle se répand en Angleterre. Sa voix lui vaudra le surnom de « singing beagle » (beagle chantant).

Selon certains auteurs, ses ancêtres pourraient être les chiens de chasse décrits par Xénophon au IVe siècle avant J.-C. ; un Chien courant semblable au Beagle est également cité dans un poème du barde Ossian au IIIe siècle.

Aujourd’hui, cette race est très répandue en France, en Italie, en Angleterre, en Australie et surtout aux États-Unis, où on enregistre environ cent mille inscriptions par an. Cependant, il ne s’agit pas uniquement de chasseurs parce que les Américains le considèrent surtout comme un chien de compagnie.

Caractère et aptitudes

images-41.jpgLe beagle a un tempérament doux et de bonne disposition, pacifique. Décrit dans de nombreux standards comme gai, il est aimable et en général ni agressif, ni timide. Réputé gentil et très affectueux, il se montre un compagnon attachant, il est doux avec les enfants, dont il peut être un compagnon de jeux infatigable. Bien qu’il puisse être distant avec les étrangers, il aime la compagnie et est en général sociable avec les autres chiens. On dit que c’est le meilleur chien du monde. Évidemment, il peut faire quelques bêtises quand il est très jeune, il faudra savoir être ferme et pas carquer devant ses irrésistibles « yeux de Beagle » qui représentent son atout de charme.

Le Beagle est utilisé pour la chasse au lièvre, au renard et, dans certains cas, au sanglier : les meutes sont composées de six à vingt exemplaires. Naturellement, en bon Chien courant qu’il est, il a besoin de mouvement. 

Son odorat: avec le chien de Saint Hubert, le beagle est le chien au sens de l’odorat le plus développé. Dans les années 1950, John Paul Scott et John Fuller commencèrent une étude de treize ans sur le comportement canin. Ils testèrent l’odorat de différentes races en mettant une souris dans un champ d’une acre et en mesurant le temps mis pour la retrouver. Le beagle la retrouva en moins d’une minute, tandis que le fox terrier la retrouva en quinze minutes et que d'autres races, comme le Scottish Terrier, n'y parvinrent pas. Le beagle sent le sol et n’est pas très bon pour détecter une piste dans l’air.

telechargement-2-8.jpgLe beagle est intelligent, mais ayant été élevé pendant des années pour poursuivre des animaux, il est aussi têtu et entêté, ce qui peut le rendre difficile à dresser. Il est en général obéissant mais il est facilement distrait par les odeurs autour de lui. Vous devez commencer à l'éduquer le plus tôt possible 

C’est un chien habitué aux meutes et il peut être atteint d’anxiété de séparation. Pour l'éviter dès son arrivé à la maison, prenez les bonnes habitudes en suivant une visite conseils et démonstrations. Il n'est pas un bon chien de garde, même s’il aboie ou hurle lorsqu’il est confronté à quelque chose d’inhabituel. Tous les beagles ne hurlent pas mais certains aboieront lorsqu’ils sentiront l’odeur d’une proie potentielle.

Espérance de vie moyenne : environ 12 ans

Santé

images-11-4.jpg


La race est connue pour être rustique et n'est pas atteinte de problèmes de santé particuliers. La dysplasie de la hanche, commune aux harriers et aux grandes races, est rarement considérée comme un problème chez le beagle

Les longues oreilles du beagle sont parfois sujettes à des infections. Les problèmes ophtalmologiques fréquents chez le beagle sont le glaucome et ladystrophie cornéenne; le prolapsus de la glande de Harder et la distichiasis apparaissent parfois, ces deux maladies pouvant être soignées par chirurgie. Une défaillance du drainage nasolacrymal peut causer des yeux secs ou au contraire laisser s’écouler les larmes sur la face: l'hyposécrétion lacrymale est héréditaire chez le beagle. Les beagles à robe bleue peuvent également être atteints d'une alopécie des robes diluées, une maladie de peau pouvant être traitée mais jamais guérie.

Les beagles peuvent avoir un comportement connu comme l’éternuement inversé, pour lequel la respiration du beagle est bruyante comme s’il suffoque ou étouffe, mais l’air passe bien à travers la bouche et le nez. La cause exacte de ce comportement est inconnue, mais ce n’est pas dangereux pour le chien

Le beagle en BD, au cinéma ...

images-6-7.jpg


Le beagle apparait dans les bandes dessinées et les dessins animés dans les années 1950 avec Snoopy le personnage de PeanutsLes Rapetou (The beagle boys en anglais) de Walt Disney et Beegle Beagle, le compagnon de Grape Ape.

Il apparait dans de nombreux films, avec quelques rôles principaux comme dans Comme chiens et chats (Cats and Dogs) et suite ,Shaïlo (adaptation du livre de Phyllis Reynolds Naylor) et dans la version non-animée de Underdog. Les rôles secondaires sont nombreux avec entre autres AuditionThe Monster Squad et La Famille Tenenbaum (The Royal Tenenbaums) au cinéma, Porthos le beagle de Star Trek : EnterpriseEastEndersLes Années coup de cœur (The Wonder Years), et To the Manor Born à la télévision.

images-4-12.jpg

Bull Terrier

Caractéristiques 

Variétés :  taille standard - miniature - staffordshire bull terrier

photo-1-3.jpgLe Bull Terrier est un chien que l’on ne peut pas confondre avec un autre à cause de la constitution particulière « en oeuf » de sa tête. Le profil, dit « nez romain », est unique au monde. Le corps est celui d’un « gladiateur » : solide, compact, c’est une véritable boule de muscles. Les yeux sont petits, triangulaires, enfoncés, obliques, beaucoup plus rapprochés des oreilles que de la truffe ; très foncés, ils doivent sembler presque noirs. Les oreilles sont également petites, naturellement dressées, rapprochées. Les membres sont parfaitement d’aplomb. Le thorax est très large, avec des côtes bien cintrées.  Sa queue est courte et portée horizontalement. Il doit être situé à une hauteur supérieure à la moitié de la hauteur au garrot afin que le chien soit près du sol, sans avoir l’air court sur pattes. Bien qu’obstiné, cet animal vif, intelligent et résolu sera d’une agréable compagnie. Précisons qu’il existe aussi des bull-terriers miniatures dont la taille n’excède pas 35,5cm.

Poil : court.
Couleur : blanc pur ou avec des taches noires ou bringées sur la tête, sur les oreilles ou sur les deux ; fauve ; bringé ; tricolore. Le bleu et le foie ne sont pas admis.
Taille : 35 à 50 cm
Poids : 20 à 40 kg

ENGLISH BULL TERRIER
GROUPE 3
Télécharger le standard N°11 au format .pdf

Origines et histoire

images-40.jpgLe Bull Terrier fut créé en Angleterre, au xviiie siècle, par le croisement entre le Bulldog-Anglais et le white english terrier, un chien de chasse de type lévrier, aujourd'hui disparu, s'apparentant au greyhound. La robe blanche a été pendant longtemps la seule acceptée par le standard et elle est encore aujourd’hui très répandue. Cela est dû à l’introduction de sang de Dalmatien effectuée par James Hink, qui peut être considéré comme le « père » de la race telle que nous la connaissons actuellement. Son travail a été poursuivi par ses enfants Fred et James et son petit-fils Carleton, fils de James Jr., qui a débuté dans l’élevage en 1920 avec l’affixe « Brum », le plus célèbre du monde. C’est lui qui a produit pour la première fois le « nez romain » sur son champion Lord Gladiator, qui a ensuite été transmis à toute sa descendance.

Il commença sa carrière comme chien de combat. En effet, il a durant un temps combattu des animaux sauvages ou domestiques, ours,taureaux ou équidés. En 1835, suite au développement du nombre de ces combats, le Parlement britannique a interdit les combats entre animaux, ce qui a marqué le déclin de cette race. Cependant, des rencontres clandestines existaient toujours, n'opposant plus que des chiens entre eux, mais le bull terrier actuel n'est plus utilisé depuis longtemps pour les combats car la sélection de cette race n'est plus faite dans ce sens depuis la fin du 18e siecle. Le Bull Terrier aurait même pu disparaître après la Première Guerre mondiale, suite à toute une série de péripéties (animaux atteints de surdité, interdiction de la coupe des oreilles en 1895, dépigmentation de certains sujets...).

Si la race est connue dès le début du XIXe siècle, le standard n'autorisera les sujets colorés qu'en 1920 pour apporter du sang neuf aux chiens blancs dont beaucoup naissaient sourds. Le Bull Terrier n'a été reconnu qu’en 1835 en Angleterre, et en 1943 en France.

Caractère et éducation

images-1-25.jpgLe bull-terrier actuel ne présente plus, heureusement, les caractéristiques pour lesquelles il a été créé. Des dizaines d'années de sélection rigoureuse l'ont rendu plus apte à la vie domestique et en ont fait un admirable chien de compagnie.
Le bull-terrier est un chien très sociable, il voue une admiration sans borne à son maître, aux membres de la famille. Cet attachement s'applique aux humains en général, ce qui en fait un bien piètre gardien.
Dynamique et joueur, il a besoin de vraies promenades et de séances de jeu pour s'épanouir. La solitude, l'ennui et l'inactivité lui sont difficilement supportables et le rendent destructeur.
De ces ancêtres terriers, il a gardé ce caractère têtu tellement représentatif de la race. Obstiné, enjoué, affectueux et un brin facétieux, voici en résumé le bull-terrier.
Certains le disent dominant, d'autres diront qu'il ne cède pas facilement: il a assurément un caractère entier. La cohabitation entre mâles est donc à éviter fortement. Il accepte volontiers la compagnie d'autres animaux pour peu qu'il y ait été sociabilisé précocement.
Comme tout terrier, le bull-terrier s'éduque: des règles claires et strictes doivent être établies dès l'arrivée à la maison. Il saura vous mettre à l'épreuve avec ses clowneries, vous devrez ruser et ne pas céder pour lui apprendre un ordre ou vous faire obéir.
En raison de l'attachement à sa famille, il est essentiel de lui apprendre la solitude et le détachement pour qu'il puisse vous attendre sereinement quand vous vous absenterez et éviter les dégats du à l'anxiété de séparation. Son caractère est équilibré, à condition que son propriétaire ne stimule pas son agressivité. 

Santé

  • La surdité, qui peut être bilatérale ou unilatérale, est un défaut héréditaire, c'est une tare qui se transmet génétiquement, c'est pourquoi les parents et les chiots doivent subir un test de dépistage appelé PEA (Potentiels Evoqué Auditifs )
  • Les problèmes articulaires avec la dysplasie de la hanche et la luxation de la rotule (assez courante mais facilement détectable par simple palpation).
  • Les problèmes de peau sont encore assez courants surtout chez les chiens blancs. Ils peuvent aller de l’allergie (de causes diverses et variées) à lapyodermite, démodécie ou encore la Dermatite atopique.
  • Les problèmes cardiaques lui viennent de son ancêtre le Bull Dog. Les trois pathologies les plus courantes sont : le souffle au cœur, la dysplasie de la valve mitrale et la sténose sous aortique. Ces problèmes peuvent être détectés par écho doppler.
  • Les problèmes rénaux, bien qu'encore mal connus, sont souvent très graves, comme par exemple la néphropathie familiale. Souvent, cela écourte considérablement l’espérance de vie du chien. Une échographie rénale peut déceler ces problèmes.
  • Les Bull Terrier miniatures souffrent en plus d'une maladie autosomale récessive : la luxation du cristallin. C'est une maladie héréditaire qui touche les yeux: un chien atteint sera aveugle avant l'âge de ses 9 ans. Un test ADN est disponible depuis septembre 2009 et le résultat est valable à vie.

Espérance de vie moyenne : environ 13 ans

Conditions de vie

images-2-16.jpgIl aime les sorties avec son maître plutôt que d'être délaissé dans un jardin si grand soit-il. Le bull peut vivre en appartement pour peu qu'on lui consacre du temps pour une grande ballade (d'une durée d'une heure) afin qu'il puisse dépenser son énergie, plus une à deux promenades plus courtes au cours de la journée.
Une activité sportive sans excès, et même natation pour certains, lui fera garder la forme. Il aime, une fois défoulé, consacrer de longs moments de repos dans un coin douillet (le canapé est son lieu de prédilection). Pour le chiot qui semble infatigable, son maître saura modérer son enthousiasme en incluant dans ses promenades citadines, écourtées mais plus fréquentes, des exercices de « bonne conduite sociale » tels que déjections dans le caniveau, interdiction de sauter sur les piétons et cyclistes, marche à la laisse sans traction, pas d'aboiements intempestifs, etc.... Il est très joueur et appréciera des séances de jeux avec son maître.

Remarques 

Auparavant, le Bull Terrier comme tous les Terriers de type Bull étaient très bagarreurs avec les autres chiens, mais la sélection moderne a tempéré cette caractéristique négative. Aujourd’hui, un chiot qui est bien socialisé peut devenir ami avec n’importe quel autre animal. Il demeure simplement un peu agressif envers ses congénères du même sexe… pratiquement comme tous les autres chiens de n’importe quelle race.

Le Bull Terrier et le cinéma

Cinéma: Baxter -  Frankenweenie - Patton -  Série: Têtes brulées

desktop5.jpg

telechargement-17.jpg

Mon chien fugue : Pourquoi et que faire pour remédier à ce problème

Mon chien fugue : Pourquoi et que faire pour remédier à ce problème

telechargement-17.jpg


Le chien fugueur est conscient de sa « faute »

Nous entendons souvent ceci : « Vous comprenez, il a un hectare pour lui tout seul, il n'est quand même pas à plaindre ! » Non c'est sûr qu'il n'est pas à plaindre mais cela ne l'empêche pas de s'ennuyer dans son hectare !

Paradoxalement, souvent les gens ayant des chiens en appartement s'en occupent plus, car ils sont obligés (normalement !) de le sortir plusieurs fois par jour. Alors que les propriétaires terriens oublient parfois le « truc » qui flâne tout seul dans le jardin. Comme si le fait de disposer d'un espace assez grand évitait l'ennui ! Essayez, vous, de rester tout seul des jours entiers dans une chouette propriété, sans piscine, sans Internet, sans téléviseur, sans téléphone et surtout... sans amis ! Et on verra si vous ne mourrez pas d'ennui.

N'oubliez, vous êtes responsable juridiquement de votre chien.

Pourquoi mon chien fugue ?

La sexualité : Eh bien oui, il y a des chiens qui passent leur vie à fuguer pour aller au-devant de conquêtes féminines ! Pour certains cela vire à l'obsession ! Ce phénomène touche aussi
bien les chiens de race que les bâtards et les corniauds. Ils sont alors capables de faire 20 kilomètres et de disparaître plusieurs jours pour les beaux yeux de la belle que l'instinct ou l'odorat leur a fait découvrir... Et ils reviennent souvent avec de jolies cicatrices des combats qu'il leur a fallu mener pour décrocher les faveurs de l'intéressée.

Notez qu’un chien peut sentir une femelle à plus d’un kilomètre.

Attacher le chien en période de rut n’est pas la solution au problème, bien au contraire.

La peur : certains chiens ont peur des pétards, des feux d’artifices, des orages ou autres bruits effrayants… Voilà autant de situations effrayantes qui peuvent provoquer la fuite du chien telechargement-1-8.jpgou autres évènement perturbants : se faire courser par d’autres chiens, se retrouver seul, etc.

Un chien plus sensible que d’autres peut être amené à avoir des réactions qui paraissent plus « disproportionnées » (peur panique) et l’amener à fuir la situation stressante dans laquelle il se trouve.


Le milieu familial : lorsque le chien n’est plus à l’aise dans sa meute (chez vous), il peut décider d’aller ailleurs, un sentiment de sécurité ou d’intérêt qu’il ne ressent plus chez vous. La cause : peut-être un déménagement, l’arrivée d’un enfant, d’un nouvel animal… ça peut  conduire à des perturbations, à un stress pour de celui-ci.

La race : il existe des races de chien qui sont par nature plus fugueuses que d’autres, comme les chiens nordiques avec les Husky. Certains chiens en fonction de leur personnalité sont plus telechargement-2-7.jpgdisposés que d’autres à explorer. Les chiens de chasse notamment puisqu’ils ont été sélectionnés spécialement pour ça. Les propriétaires de Beagles et de Labradors en savent quelque chose... En prime ce sont en général des chiens qui ont besoin de courir et de se dépenser quand ils sont jeunes (voire jusqu'à un âge avancé). Ne vous étonnez pas de les voir quitter le domicile dès que l'occasion se présente. Les Montagnes des Pyrénées (les célèbres « patous ») conçus pour gérer toute la journée des troupeaux en parfaite autonomie seront aussi tentés de prendre la poudre d’escampette.

 

Pour combattre l’ennui : Un chien peu stimulé cherchera et trouvera vite de lui-même comment s’occuper. Dans son milieu naturel, le chien parcourt plusieurs dizaines de kilomètres par jour, explore, chasse, entretient des relations avec ses paires … De ce fait toute source extérieure de jeux peut devenir très motivante pour votre compagnon.

La recherche de nourriture : A une autre époque, c’était le seul moyen pour les chiens de pouvoir se nourrir. Désormais à part les chiens abandonnés ou bien  les « gourmands », rares sont ceux qui font encore les poubelles ou chassent pour se nourrir. (Si des voisins nourrissent le chien fugueur, leur demander de ne plus le faire en leur expliquant pourquoi : désagréments des fugues, risques d'accidents, etc.).

Que faire avec un chien qui fugue ?

Si la fugue du chien est d’origine sexuelle : le plus simple est la castration. Si vous souhaitez avoir un mâle reproducteur, vous pouvez lui administrer des produits hormonaux qui calmeront ses ardeurs. La castration sera efficace à 100 % chez les chiens qui fuguent exclusivement pour aller rejoindre des chiennes en chaleurs. Notons qu'il existe maintenant des implants de desloréline, véritable castration chimique, sans effet secondaire, et avec une durée d'action de six mois à près de deux ans, selon le poids du chien et le dosage de l'implant : ceci permet d'évaluer l'efficacité de la castration chez un chien fugueur, sans pour autant pratiquer une intervention irréversible. On ne sera plus, néanmoins, à 100 % d'efficacité, loin de là, mais il faut bien être conscient qu'elle ne résout pas tous les cas de figure, et que, selon les raisons qui les poussaient à partir, certains chiens castrés continueront à fuguer.

Ne l’enfermez pas, il ne comprendrait pas et ressentirait un sentiment d’injustice. Il ne faut pas oublier les exercices d’éducation comme le rappel, au pied, pas bouger avec des sources de motivations. Par exemple, quand il est en train de jouer avec un autre chien ou de jouer à la balle.

Dans le cas d’un chien peureux : il est nécessaire de traiter le problème à la source : par exemple, s’il a peur d’un bruit, il faut l’habituer petit à petit au bruit en l’enregistrant et le mettant de plus en plus fort très progressivement quand il est en train de jouer par exemple.

Dans le cas d’un changement familial : il faudra s’attacher à rendre au chien sa place dans la famille en veillant à ce qu’il garde son statut de dominé. Il faut lui accorder plus d’attention. images-1-1-1.jpgVous devez renforcer vos liens avec votre compagnon : des balades, des caresses, des marques d’affection, des jeux, des exercices d’éducation. Le faite de passer du temps pour reprendre l’éducation va être un moment privilégié avec lui. Il est élémentaire que votre chien est le rappel et les bases d’éducation avec les sources de motivations comme un autre chien ou en jouant avec une balle. Il faudra toujours être patient, calme et assurer, ne jamais s’énerver. Quand vous sortez de chez vous avec votre chien, le faire toujours sortir après vous. Vous pouvez le assoir lui dire « attends ou pas bouger » et lui donner l’ordre de passer. Vous pouvez lui faire faire cet exercice plusieurs fois d’affiler en lui disant rentre puis attends et sort. Quand vous finissez cet exercice lui faire faire une bonne balade. De ce fait il finira par comprendre qu’il doit sortir que sur ordre. Et idem pour rentrer chez soi.

Surtout, lorsque vous récupérez votre chien ou s’il revient, félicitez-le, le gronder serait contre-productif. Confortez sa motivation à rester en famille, donnez-lui une place qui lui est propre. Vous réduirez ses velléités de fugue, souvent risquées pour lui et angoissantes pour vous-même.

Quand la fugue est une histoire de race : L’éducation de votre compagnon sera la meilleure réponse. Les bases de l’éducation sont notamment très importantes et capitales comme la marche en laisse sans tirer il va de soi ! Le stop, non, au pied, le rappel, pas bouger, etc.  Votre chien doit connaitre et vous écouter non pas seulement quand vous êtes seul avec lui mais quand il a une source de motivation telle qu’un portail ouvert, quand il joue à la balle avec vous, ou s’il s’amuse avec un autre chien, etc. …. Regardez la série d’exercice dans le paragraphe ci-dessus.

La clôture : La première chose à faire est de bien clôturer le terrain et de fermer le portail : il n'y a aucune raison pour que l'idée que le chien se fait de son territoire corresponde exactement aux limites de la propriété ! si le terrain est ouvert,  il partira tout naturellement se promener, et il sera très difficile de lui faire comprendre qu'il a le droit d'aller jusqu'au portail, et pas de l'autre côté si celui-ci reste ouvert.

Certains chiens peuvent sauter très haut, notamment lorsqu'ils sentent une chienne en chaleur. La clôture devra donc être pensée en conséquence.

La clôture anti fugue : Lorsque vous avez affaire à un dur à cuire qui met sa vie en danger par des fugues régulières, la clôture anti fugue pour chien s’avère être la solution efficace. telechargement-3-4.jpgVous délimitez votre terrain avec une clôture invisible, et mettez un collier transmetteur à votre chien. Lorsque celui-ci franchit la limite, une stimulation électrostatique désagréable mais non dangereuse, l’empêche d’aller plus loin.

Cette clôture anti fugue existe également avec un collier transmetteur en version spray diffusant un signal sonore puis une vaporisation (indolores), l’empêchant d’aller plus loin.

Progressivement, votre chien comprendra parfaitement quelles sont les limites physiques de son territoire et abandonnera l’idée de fuguer.

Toutefois, un chien peut très bien accepter le choc électrique dans l'enthousiasme de la fugue, et donc partir se promener quand même, mais être rebuté par ce même choc électrique lorsqu'il essaye de rentrer, plus tranquillement, après sa "promenade" : l'animal restera donc dehors, et l'effet obtenu sera contraire à celui recherché.

Attention, au chien sensible au craintif, vieux ou avec une santé fragile, demandez avant à votre vétérinaire s’il n’y a pas de contre-indication.

Bien lire la notice avant de faire marcher le dispositif avec le collier

Pour commencer, un premier point élémentaire mais avec lequel tout le monde commet l'erreur : ne hurlez pas sur votre chien à son retour. Cela ne sert à rien, au contraire. Le chien n'associe pas sa fugue avec la punition différée, c'est le retour à la maison qui devient alors synonyme de remontrances. Alors, même s'il revient à la maison cinq heures après son départ et que vous avez alerté la police municipale, la fourrière, la SPA et tous les vétérinaires de votre région, faites-lui la fête ! Pour gronder votre animal, il faut toujours le surprendre sur le fait : donc au moment du départ et au moment précis où il passe le portail, afin qu'il comprenne bien que « la fugue c'est mal ! ». Puis, face à un animal qui a cette manie, rusez ! S'il se sauve dans la journée quand vous êtes au travail, commencez par lui donner à manger le matin au lieu du soir. Cette astuce est bien connue des agents de gardiennage travaillant souvent la nuit qui ont besoin d'un chien vif et éveillé pour patrouiller. En effet après un bon repas, le chien fait comme nous : il digère ! Et pour ce faire, en général il dort. Comme un estomac canin met 12 heures à digérer un repas... il sera forcément moins motivé pour fuguer avec l'estomac plein Bien sûr, s'il mange le soir, changez progressivement ses horaires, en coupant sa ration en deux doses, une le matin, une le soir. Allégez doucement l'une et augmentez progressivement l'autre, jusqu'à aboutir à un repas par jour, le matin, le tout étalé sur une période d'une semaine. Attention aussi aux races nerveuses et susceptibles d’avoir un retournement d'estomac, là mieux vaut respecter les consignes de votre vétérinaire.

Si votre chien fugue au cours de vos promenades, changez régulièrement vos trajets ainsi que l'heure de balade. Cela évitera qu'il se croie chez lui partout et qu'il explore sans aucune crainte son territoire

Système D

Si votre chien fugue pour faire un tour tranquille. Prenez deux bons copains qui n'ont pas peur des chiens, et que votre compagnon ne connaît pas. Armez-les d'un gros bâton, de casseroles, ou de n'importe quoi d'autre dont votre chien peut avoir peur. Cachez-les chacun dans la rue, un à droite, un à gauche, de façon à ne pas laisser d'issues de secours à votre fugueur ! Ensuite, arrangez-vous mine de rien pour provoquer la situation où votre chien se sauve, en laissant le portail entrouvert. Votre petit futé va vite découvrir l'aubaine. Au moment où il met les pattes dehors, vos amis vont lui foncer dessus en hurlant et en faisant tournoyer leur bâton, pour lui coller une peur magistrale. Qu'est-ce qu'il va faire ? Retourner en courant chez lui. Là vous l'attendez et immédiatement, vous le rassurez chaleureusement en lui faisant un gros câlin. Puis, mettez lui la laisse et vos amis ayant disparu, vous l'emmenez faire une bonne balade ! Si vous lui faites le coup plusieurs fois d'affilée, il va vite associer : la rue tout seul = danger, avec mon maître = sécurité. Vous aurez besoin de plusieurs copains, pour que votre chien ne les reconnaisse pas et ne réduise pas la situation dangereuse à deux individus précis. Vous avez aussi intérêt à prévenir les voisins pour qu'ils ne s'étonnent pas et n'appellent pas la SPA ! Si votre chien fugue seulement quand vous n'êtes pas là, partez de chez vous, demandez à vos amis de lui faire peur. Laissez alors votre chien rentrer tout seul et arrivez juste après. Faites-lui immédiatement un gros câlin et offrez-lui une bonne balade.

Votre compagnon en tirera des conclusions identiques. C'est un peu compliqué à mettre en œuvre sur le moment, mais ça produit des résultats généralement fulgurants. Et puis par rapport au risque de voir votre chien se faire écraser ou rentrer plein de cicatrices après une bagarre, quelle tranquillité à long terme ! Si l'envie le reprenait après quelques mois, n'hésitez pas à lui refaire une séance et il sera calmé de façon durable.

A partir du moment où vous avez obtenu de votre chien qu'il cesse de fuguer, veillez à ce qu'il ne s'ennuie pas sinon il risque d'être à nouveau tenté. Il fait un effort de son côté, alors faites-en un aussi, et offrez-lui fréquemment des grandes balades, de façon à ce qu'il puisse dépenser son énergie, mais pas sans vous ! Offrez-lui  des os en peau à ronger quand vous partez, en bref essayez de le distraire au maximum. Et puis en vieillissant, votre compagnon devrait normalement devenir plus casanier...

p1000271-1.jpg

 

images-39.jpg

Cavalier King Charles

Cavalier King Charles

Origines et histoire

716px-king-charles-spaniel.jpgMême s'il ne fait parler de lui que depuis une dizaine d'années, le Cavalier King Charles est apparu en 1924. Il est issu d'une race fort ancienne, le King Charles Spaniel, dont on a retrouvé la trace dans des documents datant du xvie siècle.

En effet, c'est Charles II d'Angleterre (1630-1685) qui donne aux épagneuls nains anglais leurs lettres de noblesse. Il avait une telle passion qu'ils furent dénommés King Charles Spaniels. Le roi ne se déplaçait jamais sans ses chiens qui avaient même le droit d'entrer dans le parlement.

La concurrence arriva avec les carlins et les pékinois qui possèdent un nez plat. Par conséquent, le King Charles devait suivre cette mode. Les éleveurs durent créer des épagneuls au nez plus court

La race connut un tel succès que pour la protéger de croisements mal venus, le Toy Spaniel Club fut fondé en 1886 pour établir divers principes et reconnut officiellement le King Charles. Il fut également décidé que son nom serait différent en fonction de ses couleurs. Ainsi les unicolores furent nommés rubis, les noirs et feu King Charles, les tricolores prince Charles et les orange et blanc devenaient blenheim. En 1903, la confusion est telle au Kennel Club, qu'il fallait donner un nom non plus par la couleur mais par la morphologie. Le roi Edward VII intervient et la dénomination historique de King Charles est retenue.

image-cavalier-king-charles.jpgEn 1926 dans le catalogue de l'exposition de Crufts se trouvait l'annonce suivante : « Sont recherchés des blenheims Spaniels de l'ancien type, tels qu'ils sont représentés dans les gravures et tableaux du temps de Charles II, avec museau allongé, pas de stop, crâne plat avec le spot caractéristique en son centre. Le premier prix de 25 livres dans les 947 et 948 sera offert par Roswell Eldridge de New York, USA. Ce prix ira à qui recréera le type ancien souhaité. » La reproduction du tableau de Landseer, "The cavalier's pet", était jointe.

Le premier gagnant fut Ferdi of Monham, né le 19 novembre 1923, donc avant la parution de l'annonce ce qui signifiait qu'il existait encore des King Charles ancien modèle. Mais leur existence posa un problème car on avait deux races de chiens : les King Charles au nez court et les King Charles ancien style au nez plus long. Ainsi durant plusieurs années, dans les expositions, l'appellation "old type King Charles Spaniels" fut choisie. Alors en 1928, puisque Eldridge s'était servi du tableau "The cavalier's pet" pour ses recherches, il fut décidé que l'ancien type serait dénommé Cavalier King Charles. Cette dénomination sera officialisée en 1945.

Cependant un dilemme existait : les Cavalier King Charles étaient physiquement les plus proches des chiens tant aimés par Charles II, d'où de nombreuses erreurs d'appellation.

Caractéristiques

telechargement-14.jpgLe Cavalier King Charles Spaniel, , originaire de grande Bretagne est un chien vif et gracieux, bien équilibré dans ses formes, sportif et gai. La tête est presque plate entre les oreilles, le stop profond, le museau en forme de cône tronqué. Les yeux sont grands, foncés, non proéminents et sont plein de vie et de malice. Les oreilles sont longues, attachées haut, très frangées. Le corps est court et bien proportionné.  Les membres sont bien droits et parallèles. Son poil est long et soyeux, sans boucle et ses oreilles, longues et abondamment frangées, sont attachées haut. Sa queue est portée joyeusement mais jamais très au-dessus de la ligne du dos, elle peut être amputée, mais elle est beaucoup plus belle si elle est laissée entière, longue et frangée.

Il est sûr de lui, n'est pas agressif et aborde la vie d'une démarche dégagée et élégante.

Poil : long, soyeux, avec beaucoup de franges. Il ne doit pas être bouclé mais une légère ondulation est permise.

Il existe quatre type de robes :

  • noir et feu (noir et roux) : Noir avec des tâches feu au-dessus des yeux, sur les joues, à l'intérieur des oreilles, sur la poitrine, les membres et sous la queue. La couleur feu doit être vive. Les marques blanches ne sont pas admises.
  • Tricolore (noir, blanc & roux) : Noir et blanc bien espacés et répartis avec des marques feu au-dessus des yeux, sur les joues, à l'intérieur des oreilles, à l'intérieur des membres et sous la queue.
  • Ruby (robe rousse) : Unicolore, d'un rouge intense. Les marques blanches ne sont pas admises.
  • Blenheim (roux et blanc) : Marques rousses bien réparties sur un fond blanc perle. Les marques doivent se scinder d'une façon égale sur la tête, la présence entre les oreilles de la "marque du pouce de la duchesse Sarah" est un plus. Un chien qui n'aura qu'un seul œil cerné de roux est dit "pirate" ; c'est considéré comme un défaut.

Taille : 25 à 34 cm
Poids : 5.46 à 8.2 kg

Caractère et éducation

telechargement-1-7.jpgJoyeux, exubérant, heureux de vivre, le Cavalier King Charles Spaniel est un chien au caractère explosif, toujours en mouvement à la recherche d’une balle ou d’un autre jouet pour solliciter son maître. Toutefois, et ceci est sa caractéristique principale comme chien de compagnie, il est capable de se calmer sur l’instant s’il comprend que son maître a autre chose à faire. Sa présence devient alors imperceptible et on est même obligé de partir à sa recherche pour savoir où il s’est caché. C’est un chien parfait pour les enfants en raison de sa gentillesse, de sa bonne humeur et de son énergie inépuisable : il a toujours un effet positif sur les enfants parce qu’il leur montre ce qu’est une totale joie de vivre. Le Cavalier King Charles est un chien de compagnie sélectionné dans cet objectif depuis plusieurs siècles, même s'il a gardé de ses ancêtres un instinct de chasseur, en particulier pour les animaux volants, allant de l'oiseau... à la mouche! Dans la maison, il est propre, discret et n’aboie pas exagérément.

Il a une grande capacité d'adaptation à la vie de ses maîtres. Tranquille et calme avec des personnes d'un certain âge, il peut se montrer très sportif et être un excellent compagnon de jeu des enfants.

images-4-11.jpgLe Cavalier King Charles n'est pas d'un naturel très obéissant, sans être un rebelle pour autant, mais facilement distrait, toutes les occasions sont bonnes pour oublier l'ordre donné.

A la maison, il saura rester calme et tranquille semblant somnoler, mais attentif aux déplacements de ses maîtres, se précipitant sur les genoux du premier assis.
Difficile de résister à ses yeux doux, il le sait bien, et n'hésite pas à profiter de la faiblesse du maître pour dépasser les limites autorisées, il n'est pas rare de retrouver le Cavalier dans son lit, mais facile à éduquer sans la moindre brutalité, un simple « NON » d'une voix ferme lui suffit pour comprendre qu'il n'y est pas invité.
A l'aise en toutes circonstances et n'ayant peur de rien, il accepte sans problème et sans agressivité la compagnie d'autres chiens. Avec les chats c'est l'entente parfaite s'ils sont habitués à vivre ensemble jeunes. Par contre le caractère extraverti du Cavalier peut déranger le vieux matou de la maison. Attention aux coups de griffes, sans défense, il ne comprendra pas que l'on ne soit pas comme lui. La garde n'est pas dans ses fonctions habituelles, toutefois il saura prévenir de l'arrivée d'un intrus. Peu aboyeur quand il est seul, il peut le devenir en petit groupe.

Santé

À la différence de son « cousin » le King Charles Spaniel, qui est plutôt délicat, c’est un chien robuste, qui vit longtemps et qui ne pose pas de problèmes particuliers. il est toute fois important de faire contrôler l'état de sa circulation et de son coeur. L'endocardiose mitrale ou Mitral Valve Disease (MVD) ou Maladie Valvulaire Dégénérative Mitrale, se traduisant par un souffle au cœur. Elle se détecte par une échographie effectuée dès l'âge de 3 ans. Un tel dépistage est indispensable car à défaut de traitement curatif, des thérapies efficaces permettent de ralentir son évolution.

telechargement-2-6.jpgLe Cavalier King Charles craint le froid et l'humidité. S'il ne nécessite pas de toilettage, brossage et peignage sont nécessaires deux ou trois fois par semaine afin de bien entretenir son poil.

Un bain au moins une fois tous les deux mois en utilisant des produits adaptés. Les yeux du cavalier ne sont pas fragiles s'ils sont bien hydratés par les larmes. Si le matin les yeux sont sales, ils sont parfois nettoyés avec une gaze imbibée d'une lotion oculaire ou de sérum physiologique. Il existe aussi certains produits empêchant l'apparition des tâches rose-brunes sur le poil blanc. Pour l'entretien des oreilles, certains propriétaires jugent nécessaire d'observer et de sentir le conduit auditif une fois par semaine, et si besoin de retirer l'excès de cérumen pour empêcher le développement d'infections.

Espérance de vie moyenne : environ 13 ans

Condition de vie

De préférence à l’intérieur mais il peut aussi passer plusieurs heures à jouer dans un jardin. Si le Cavalier King Charles s'adapte bien à la vie citadine, il a besoin de simples promenades pour canaliser son énergie. Il souffre en silence de la solitude. Passer ses journées seul en appartement ne lui convient guère. C’est un chien né pour vivre aux côtés de l’homme. 

Remarques 

images-2-15.jpgLe Cavalier King Charles Spaniel a l’air d’être le chien le plus heureux du monde et c’est donc la race idéale pour ceux qui ont besoin de joie (enfants et personnes âgées). Cependant, il lui arrive de s’allonger pour « méditer » et de prendre une expression triste. La légende rapporte qu’il repense à ses ancêtres qui furent décapités en même temps que le roi Charles Ier d’Angleterre, un très grand passionné de cette race.

Chien fidèle jusqu'au bout

Marie Stuart, reine d'Écosse, fut emprisonnée avec son épagneul. Lorsqu'elle fut décapitée le 8 février 1587, le chien fut retrouvé pelotonné sous ses jupes. Il fallut l'éloigner de force du corps de sa maîtresse. Il mourut deux jours plus tard.

Charles Ier fut aussi emprisonné avec son épagneul, Rogue, par les partisans des Roundheads. L'épagneul resta auprès de son maître lors de son exécution, puis à l'issue les partisans emmenèrent Rogue en parade dans Londres comme symbole de la défaite du souverain.

Cavalier King Charles célèbres

  • images-5-5.jpgDash, le cavalier de la reine Victoria.
  • Rex, le Cavalier de l'ancien président américain Ronald Reagan.
  • Elizabeth Taylor (née Princess Dandyridge Brandywine), le cavalier de Charlotte York dans "Sex and the City"

Le cavalier fut également le compagnon entre autres de : Jane Birkin, Franck Sinatra, Charles Aznavour, Nathalie Imbruglia, Candice Bergen, Liv Tyler, Nathalie Wood, Jean-Claude Dreyfus, SM la reine Sylvia de Suède, Catherine Allègret, Henri Troyat, Margaret Thatcher, Kirk Douglas, Zsa Zsa Gabor, Laureen Bacall, Henriette-Anne Stuart duchesse d'Orléans, Charles Ier et Charles II d'Angleterre, la Princesse Margaret, Marie-Antoinette épouse de Louis XVI, Marie II Stuart, Henry VIII, Élisabeth Ire, Jacques II d'Angleterre, Élisabeth II, Henri III de France, Louis XIV, Duc Capitaine Général des armées britanniques John Churchill de Marlborough, Henriette-Marie de France nièce de Louis XIII, la reine et Impératrice des Indes Victoria, Fabien Sagnol...