annuaire gratuit Chien Éducateur & comportementaliste canin

dita-es.jpg

bouledogue français

Caractéristiques physiques du Bouledogue français

images-30.jpgC’est un petit molossoïde, doux et très sympathique, de petite taille, parfait pour ceux qui aiment cette typologie de chien sans pouvoir en posséder de plus grand. Malgré sa petite taille, le Bouledogue français a un corps puissant, musclé, ramassé, d’une grande ossature. La tête est très forte, large et carrée : la peau forme des rides et des plis presque symétriques. Le crâne est large, presque plat, avec le front bombé ; le stop est très accentué ; le chanfrein est court et large, le nez très court et camus. Les membres doivent être bien d’aplomb : les postérieurs sont légèrement plus longs que les antérieurs, de façon que la croupe soit un peu relevée. La queue est courte, attachée bas, tordue ou naturellement amputée, pointue à l’extrémité.

Ses yeux, de couleur foncée, assez grands, bien ronds, brillants et pénétrants, à l'expression éveillée et ses oreilles droites et mobiles sont des éléments importants de son charme et de son succès. Son poil est serré, brillant et doux. Côté couleur, toute les nuances du fauve sont admises, du rouge au café au lait. Il peut être uniformément fauve, bringé ou non, ou à panachure limitée moyenne ou envahissante. 

4164269-bb-bouledogue-francais-440x320.jpgVariétés : a) bringé ; b) blanc et bringé

Poil : court.
Couleur : selon la variété, bringé, c’est-à-dire tigré (mélange de poils noirs et rouges pas trop foncés : un peu de blanc sur la tête et sur le poitrail est admis) ; ou bien blanc et bringé (fond blanc avec des taches tigrées).
Taille : 30 à 35 cm
Poids : 8 à 14 kg

Origines et histoire

Son histoire est plutôt mystérieuse. Les Français déclarent qu’il s’agit d’un chien autochtone mais les Anglais soutiennent qu’il descend du Bulldog.

633ac9a1-4ba9-cdd4-e1da-dbca63db6f01.jpgProbablement issu, comme tous les dogues, des Molosses d'Epire et de l'empire romain, parent du Bulldog de Grande-Bretagne, des Alans du Moyen Age, des dogues et des doguins de France, le Bouledogue que nous connaissons est un produit des différents croisements que firent les éleveurs passionnés dans les quartiers populaires de Paris dans les années 1880. A l'époque chien des forts des Halles (bouchers, cochers), il sut conquérir la haute société et le monde des artistes par son physique si particulier et son caractère.

Au départ, le bouledogue avait une double utilité : ratier et gardien. Rien d'étonnant à ce qu'il devienne le chien favori des bouchers et des marchands de vin dont il gardait les entrepôts et les écuries.
Avec son caractère vif et intelligent il sort vite des écuries ! Au début du XXe siècle on le retrouve chez les nobles, les riches et jusque dans les cours royales, mais aussi sur les « fortif' » où il est le garde du corps des prostituées et des mauvais garçons.

Il se propagea alors rapidement. Le premier Club de race fut fondé en 1880 à Paris. Le premier registre d'inscription date de 1885 et le premier standard fut établi en 1898, année où la Société Centrale Canine reconnut la race du Bouledogue français. Le premier chien exposé le fut dès 1887. Le standard fut modifié en 1931-1932 et 1948; il fut reformé en 1986 par H.F. Reant et R. Triquet (publication FCI 1987), puis en 1994 par le Comité du Club du Bouledogue Français avec la collaboration de R. Triquet.

toulouse-lautrec-et-son-bouledogue.jpgToulouse-Lautrec adora ces petits chiens amusants, effrontés, avec une frimousse remarquable. La popularité de ce chien croissait auprès de certains amateurs comme Édouard VII du Royaume-Uni qu'on peut voir sur certaines photographies en compagnie de son bouledogue français appelé Peter. Le bouledogue français fut également la coqueluche de Mistinguett, Colette et Yves Saint-Laurent. La race connut un succès fracassant jusqu'aux États-Unis où des personnalités comme Joséphine Baker s'entichèrent de leur petit animal.

Avec les difficultés et les affres des guerres mondiales, beaucoup d'éleveurs de chien abandonnèrent leur élevage, si bien que cette race a progressivement perdu sa notoriété. On remarque cependant à partir de 1980 un regain pour l'élevage du bouledogue français. Les bouledogues français sont parfois appelés « dondon » ou « bouli » par les passionnés.

Caractère et éducation

Son caractère est très joyeux : plein de joie de vivre, il est toujours prêt à jouer et est d’une nature très douce, il est affectueux ça fait partie de son charme. Il a un caractère bien trempé, mais c'est surtout un tendre et un émotif. 

images-5-4.jpgIl aime les enfants et est pour eux un compagnon de jeux infatigable, mais il convient aussi aux personnes âgées parce qu’il n’a pas besoin de faire beaucoup d’exercice. Quand il est plus âgé, il reste joueur et aime « faire le clown », mais il est aussi capable de se transformer en chien tranquille, réservé et paisible. Il adore son maître et a besoin de rester le plus possible avec lui. À l’occasion, il peut se montrer un gardien très vigilant.

Le Bouledogue français est un chien qui s'adapte bien en appartement, il n’est pas aboyeur et sait s’adapter aux circonstances (jeu effréné ou tranquillité absolue) avec une grande intelligence et intuition. Il est très sensible aux humeurs de son maître.

Il faut toutefois, comme tous les autres chiens le sortir 2 à 3 fois par jour pour qu'il soit équilibré et sociable

Il faudra lui enseigner tout à la fois l'obéissance, la propreté ainsi que l'apprentissage de la solitude.

Il aime aussi les siestes sur une couche confortable.

Santé & alimentation

dita.jpgComme tous les chiens à museau court, il peut avoir des problèmes de respiration. le bouledogue français a un point faible : sa respiration. Beaucoup ronflent de façon bruyante. Il souffre beaucoup de la chaleur et il ne faut absolument pas le laisser au soleil trop longtemps parce qu’il pourrait se sentir très mal. Les femelles éprouvent des difficultés à mettre bas naturellement : il faut le plus souvent effectuer une césarienne mais cela n’entraîne généralement pas de complications car les chiennes sont très robustes. Il est préférable pour éviter des complications de trouver un mâle de son gabarit.

Les oreilles et les plis de la face sont à contrôler fréquemment et doivent être nettoyés avec des produits appropriés.

Le bouledogue français étant sujet à des difficultés de digestion, ça lui donne des flatulences et celà sent vraiment fort ! Pour la nourriture il est conseillé d'acheter des croquettes prénium bouledogue français ou des ultra-allergen, Avec des croquettes de mauvaises qualités il peut avoir fréquemment aussi des gazs

Une mutuelle pour ce brave toutou est fortement conseillé

Conditions de vie Espérance de vie moyenne : environ 12 ans

Films

race bouledogue français blog esprit canin

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau