annuaire gratuit Chien Éducateur & comportementaliste canin

chien-dcor-thumb.jpg

Un chien “soldat”


navy-seal-1-thumb.pngPlus de 600 chiens de guerre interviennent quotidiennement aux côtés des troupes américaines engagées en Afghanistan.

Selon un responsable des Navy Seals, « Les chiens de guerre sont des armes radicales pour les traques dans des ruines ou des habitations (…) Ils représentent la meilleure combinaison entre odorat, endurance, vitesse, force, courage, intelligence et capacité à s’adapter à toutes les conditions climatiques… » Ça donnerait presque envie d’en avoir un à la maison. 
La version militaire actuelle coûte la bagatelle de 86 000 dollars…

Les chiens commandos sont généralement équipés de vestes de camouflage waterproof avec caméras infrarouges intégrées, qui permettent aux soldats connectés (et non au chien) de voir de jour comme de nuit, jusqu’à 900 mètres. Cet équipement permet également de communiquer avec l’animal pour lui donner des instructions

Selon Mike McConnery, à la tête de Baden K9, une société spécialisée dans l’élevage et l’entraînement de molosses pour l’armée américaine, seuls un berger belge malinois ou un berger hollandais pourraient, grâce à leurs caractéristiques, avoir intégré le corps d’élite qui a mené l’opération.

"Ce sont des chiens qui ont l’agilité d’un chat et une importante capacité de communication avec leur maître, même lors de périodes de stress intense", explique-t-il. "Ils sont totalement différents des animaux que vous pouvez voir dans des opérations policières", assure-t-il, ajoutant que dans la villa de Ben Laden, un chien aurait pu être utilisé "pour faire diversion ou comme chien-renifleur".

"Si vous me voyez arriver avec mon chien, vous pouvez lui tirer dessus ou me tirer dessus", explique Mike McConnery. 
"Si vous tirez sur mon chien,
 je vais vous tirer dessus. Si vous me tirez dessus, le chien
 vous aura".

Ce type de chien "est capable de distinguer très rapidement ceux qui sont des amis et ceux qui ne le sont pas", indique-t-il. "Ce sont bien plus que des créatures capables de courir après une balle, ce sont des soldats".

"A ce niveau-là (d’entraînement), ces chiens ne peuvent pas redevenir de simples animaux de compagnie", ajoute Mike McConnery. 
"Nous avons des chiens à la retraite qui reviennent vivre dans nos installations tandis que quelques-uns s’en vont faire partie de la famille de soldats. Mais on ne s’en débarrasse sous aucun prétexte".

Le sergent et maître-chien William Gaskins a jugé dans un entretien à la chaîne MSNBC que les 2.700 chiens employés par l’armée américaine étaient une composante clé des forces du pays.

"L’ouïe des chiens est un atout clé" dans ce type d’opérations, a-t-il mis en avant. Parfois, "le premier à entrer dans un bâtiment sera le chien", a-t-il expliqué.

Aux Etats-Unis, le meilleur ami de l’homme est employé par l’armée depuis la guerre de sécession (1861-1865) et son utilisation a fortement augmenté avec la guerre en Afghanistan, où les forces américaines l’utilisent pour repérer les engins explosifs, à l’origine de la grande majorité des décès parmi les soldats de l’Otan.

Les chiens "sont des héros méconnus, chaque jour ils sauvent la vie des soldats", juge Gerry Proctor, porte-parole à la base aérienne de Lackland au Texas (sud), où la plupart des chiens de l’armée sont entraînés.

chien-dcor-thumb.jpg

Le commando de 80 Navy Seals qui est intervenu pour maitriser Ben Laden, comptait au moins un chien de guerre dans ses rangs. Le genre de créature qui ferait passer un pitbull pour un animal de compagnie.

D’après des source : Afp

 

histoire vraie blog

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau