annuaire gratuit Chien Éducateur & comportementaliste canin

gal40-1.jpg

Dogue de Bordeaux

images-27.jpgCaractéristiques physiques du Dogue de Bordeaux

Le Dogue de Bordeaux n’est pas un chien « géant », mais un chien puissant et bien fait, harmonieux dans l’ensemble, très musclé sur le cou, le dos et les membres. La tête est grosse, caractéristique, sillonnée de rides, large et plutôt courte : vue de face, elle a une forme trapézoïdale. Le crâne est légèrement convexe ; le museau est épais, court, carré, légèrement concave. Le stop est abrupt. Les mâchoires sont extrêmement puissantes, larges et carrées, prognathes. Les yeux ont une forme ovale, sont bien écartés et grands, de couleur foncée. Les oreilles sont petites, avec la base un peu surélevée mais retombantes, d’une couleur légèrement plus foncée que le reste de la robe. Le cou est très fort. Le thorax est puissant et profond ; le dos est large, les reins courts. Les membres sont gros. La queue, portée bas, ne dépasse pas le jarret.

Poil : court.
Couleur : unicolore acajou ou dans la gamme des fauves. Le masque rouge ou noir est obligatoire.
Taille : 60 à 68 cm pour le mâle et 58 à 66 cm pour la femelle
Poids : environ 50 kg pour le mâle et 45 pour la femelle

Télécharger le standard N°116 au format .pdf

SOCIETE DES AMATEURS DE DOGUES DE BORDEAUX

Origines et histoire

Ses origines sont les mêmes que celles des autres molossoïdes européens, c’est-à-dire asiatiques.

gal40.jpgL'historique du Dogue de Bordeaux n'est qu'une suite d'hypothèses. Les premiers témoignages dont nous disposons sur le Dogue de Bordeaux datent du Moyen Âge : la tour gothique d’une église de Carcassonne, bâtie au XIVe siècle, est décorée d’une tête de chien qui ressemble beaucoup au Dogue. Les témoignages écrits parlent cependant d’un certain Chien d’Aquitaine, utilisé comme chasseur et comme gardien et employé aussi dans les combats contre d’autres animaux. Il y avait trois types de Chiens d’Aquitaine : le Toulousain, le Parisien et le Bordelais. Ce dernier serait précisément l’ancêtre du Dogue de Bordeaux actuel.

Le Dogue de Bordeaux est l’un des chiens français les plus anciens, descendant probable des Alans et, en particulier de l’Alan Vautre dont Gaston Phébus (ou Fébus) Comte de Foix dit, au XIVè siècle, dans son Livre de Chasse, qu’il « tient plus fort sa morsure que ne ferait trois lévriers ». Le mot dogue apparaît à la fin du XIVè siècle.

Au milieu du XIXè siècle, ces anciens dogues n’étaient guère renommés qu’en Aquitaine. On les utilisait à la chasse au gros gibier (sanglier), aux combats (souvent codifiés), à la garde des maisons et du bétail, au service des bouchers. En 1863 eut lieu à Paris, au Jardin d’Acclimatation, la 1ère exposition canine française. Les Dogues de Bordeaux figuraient sous leur nom actuel. Il a existé différents types : type toulousain, type parisien, type bordelais, à l’origine du dogue actuel.

La race qui avait beaucoup souffert pendant les deux guerres mondiales, au point d’être menacée d’extinction après la guerre de 1939-1945, reprit son essor dans les années 1960.

Après la seconde guerre mondiale, Maurice Van CAPPEL de Périgueux, était l'un des principaux éleveurs et devint président du club en 1956. Pendant 40 ans, le Professeur Raymond TRIQUET sera très actif au sein de la Société des Amateurs de Dogues de Bordeaux. Maintenant Président d'Honneur, Il en fut le Président à plusieurs reprises. En 1962, il va acquérir sa première chienne Dogue de Bordeaux. Il va remuer ciel et terre pour faire connaître la race, la présenter en exposition et encourager l'élevage. C'est ainsi que A la fin du XXème siècle le Dogue de Bordeaux est mondialement connu et les amateurs de nombreux pays viennent chaque année en France participer à la Nationale d'Elevage. 

Caractère & éducation

images-1-14.jpgTrès doux en famille, très attaché aux enfants, le Dogue de Bordeaux n’est jamais agressif. Il a un caractère très équilibré même s’il est difficile de le retenir une fois qu’il a « décidé » qu’il existait un danger pour lui ou pour son entourage.

Le Dogue de Bordeaux a un instinct territorial assez marqué. Il surveille avec vigilance son environnement, ne s'intéressant pas, généralement, aux mouvements effectués à l'extérieur de la clôture ou de la limite virtuelle qu'il s'est fixée. C'est un bon gardien. Son aspect dissuasif, à lui seul, fait fuir les indésirables. Il sait parfaitement faire la différence entre un invité et un intrus.
C'est un chien tranquille qui aime plaire à son maître et qui en connait toutes les petites habitudes. Ce dernier doit s'en occuper avec patience, douceur, parfois avec fermeté, mais toujours sans violence, en respectant une logique canine et non humaine. Le Dogue de Bordeaux n'est pas particulièrement têtu, il se plie volontiers aux règles établies dès lors qu'il les a comprises. C'est un chien très patient et tolérant avec les membres de sa famille. Très doux en famille, très attaché aux enfants, le Dogue de Bordeaux n’est jamais agressif. Il a un caractère très équilibré même s’il est difficile de le retenir une fois qu’il a « décidé » qu’il existait un danger pour lui ou pour son entourage.

L’expression française « humeur de dogue » est généralement appliquée aux personnes coléreuses et aux mauvais caractères. Pourtant, le dogue de Bordeaux est amical, attentif, sociable, attachant, curieux, très courageux et physiquement exigeant avec lui-même.

Si le Dogue de Bordeaux connaît beaucoup d’expériences positives dans sa jeunesse, lui permettant de développer un tempérament équilibré, son comportement avec les autres animaux de compagnie sera parfait une fois devenu adulte. Malgré tout, il peut quelques fois se montrer plus dominant envers les autres chiens, surtout le mâle. Mais cela est-il vraiment un défaut puisque tous les chiens sont dotés de ce type de comportement instinctif.

images-6-5.jpgLe dogue de Bordeaux développe des liens affectifs très puissants avec ses maîtres et considère toute séparation comme une punition. Il ne convient donc pas à quelqu’un régulièrement absent de choisir cette race. Son plus grand désir est de partager son temps avec son maître, envers lequel il fait preuve d'une affection dévouée et d'un amour désintéressé.

Il est important de lui faire subir une éducation cohérente, juste et sereine. Un dogue de Bordeaux ne se dresse pas, il s'éduque ! Ainsi, il cherchera toujours à plaire à son maître. Avec cet animal, il ne faut pas hésiter à en rajouter pour exprimer sa satisfaction ou son mécontentement. Il lui faut un maître ayant naturellement de l’ascendant sur lui, et qui sache lui parler de façon encourageante.

Le dogue de bordeaux est un chien réceptif son éducation ne sera pas difficile et vous pourrez la débuter de bonne heure. Toutefois il y a une condition NE LE FRAPPEZ PAS, car son affection se changerait en méfiance. Mais vous pouvez et devez le punir s'il fait des bêtises.

Il aboie rarement, sauf en cas de danger ou de nécessité.

Santé & alimentation

  • Le Dogue de Bordeaux est un chien rustique. Il est conseillé de vérifier régulièrement la propreté des oreilles et des dents du chien (tous les jours pendant ses premières semaines à la maison, pour l'habituer à se laisser manipuler).

gal7.jpgLe Dogue de Bordeaux peut souffrir de dysplasie coxo-fémorale qui est caractérisée par un défaut de développement de l'articulation de la hanche. Elle se dépiste à l'aide d'une radiographie de la hanche. Les notes données vont de A pour une hanche parfaite à E pour une hanche sévèrement atteinte. La race compte quelques cas de pathologies oculaires bénignes telles que l'entropion et l'ectropion, ainsi que par des pathologies cardiaques plus lourdes cette fois telle que la cardiomyopathie dilatée.

Comme la plupart des grands chiens, le Dogue de Bordeaux grandit très rapidement, et en période de croissance, il doit disposer de toute son énergie pour pouvoir développer une silhouette saine et normale. Les jeunes demandent d’amples rations de nourriture et il est déconseillé de trop les fatiguer.

Il doit vivre à l’air libre, surtout quand il est encore très jeune, pour pouvoir développer au mieux sa structure.

  • D'une façon générale la qualité de l'alimentation est fondamentale pour avoir un chien en bonne santé. Elle l'est plus particulièrement encore pendant la période de croissance. Le Dogue de Bordeaux a une croissance longue. jusqu'à 18-20 mois. Cette période est cruciale pour qu'il devienne un adulte solide et en pleine forme. Une alimentation de bonne qualité évitera bien des problèmes articulaires et osseux auxquels sont souvent sujets les grands chiens. L'alimentation «ménagère» est vivement déconseillée, car il faut être un «expert» pour l'équilibrer parfaitement. Il existe des croquettes de très bonne qualité, dites «Premiums», proposées par diverses marques. avec des gammes différentes en fonction de l'âge du chien et de son activité.

Espérance de vie moyenne : environ 11 ans

Conditions de vie

De préférence dans le jardin, avec des incursions fréquentes dans la maison.

chiot-dogue-de-bordeaux.jpgles premiers mois sont déterminants, vous devez imposer des barrières : TOUJOURS LES MêMES et ne laisser passer aucune infraction. La première nuit, votre chiot va certainement gémir. Il voudra venir vous rejoindre dans votre lit. NE CéDEZ PAS !!! Sinon le lit ferait partie de son territoire. Les gémissements cesseront après 2 ou 3 nuits.

Anecdoctes

On retrouve un dogue de Bordeaux dans la comédie policière Turner et Hooch de 1989 avec Tom Hanks.

blog esprit canin race dogue de bordeaux

4 votes. Moyenne 1.25 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau