annuaire gratuit Chien Éducateur & comportementaliste canin

voyage

8749848376-0ac8ac6447.jpg

Joseph emmène son chien âgé pour une dernière aventure


8749845068-a45505f2a9.jpgUne belle leçon de vie, d'amour, de complicité que nous donne Joseph, un maître exemplaire et généreux. Pour ses derniers jours, il a décidé d’embarquer avec lui son chien Zeus est âgé de 15 ans, sourd et presque totalement aveugle dans une formidable aventure : faire le tour d’Australie à vélo en tractant son chien âgé dans une "carriole niche".

"Je ne veux pas que Zeus meure simplement, il a pris soin de moi autant que j’ai pris soin de lui."

En effet, leur amitié dure depuis 15 ans et Joseph souhaite lui faire vivre de bons moments avant de lui dire au revoir à jamais. 

Cet homme a un énorme cœur : il accompagne son chien sourd et aveugle dans ses derniers jours avec le peu d’argent dont il dispose. Ceci afin de l’accompagner dignement et lui faire vivre une formidable aventure.

Cette histoire  rappel celle du maître de Shoep, qui baignait tous les jours son chien de 19 ans atteint d’arthrite, afin de le soulager de ses souffrances.

Vous pouvez suivre Joseph et Zeus sur leur compte flickr où sont ajoutées régulièrement des photos de leur aventure, de leurs rencontres avec d’autres gens et d’autres chiens.

C’est une très bel preuve d'amour, de tendresse, de complicité et de respect que nous montre Joseph avec son chien.

septembre-69.jpg

Crédits photos : ellrankNovak Tonkin

photo-170.jpg

Vacances sans soucis avec vos chiens

photo-170.jpgLes vacances avec son animal de compagnie se préparent. Afin d'éviter tout problème ainsi que les
dangers que recèle la période estivale.

Suivant l'endroit de villégiature envisagé, il est important dans un premier temps de s'assurer que les chiens sont acceptés.

L'article 96 de la loi de «simplification du droit» autorise les propriétaires des locations meublées saisonnières de tourisme à interdire la présence d'un animal domestique.

Pour séjourner en camping voire à l'hôtel, les chiens devront être identifiés et correctement vaccinés, y compris contre la rage.

Des lieux sécurisés

Une fois le voyage effectué dans de bonnes conditions, et arrivé sur place, il convient de prendre connaissance des lieux. Cela permet de s'assurer notamment que le jardin est bien clos pour éviter les fugues, que les produits pouvant être toxiques comme l'allume barbecue, entre autres, sont placés dans des endroits non accessibles aux animaux.

Attention également aux piscines. Bien qu'elles doivent être sécurisées, de nombreux accidents sont à déplorer chaque année. Non pas que les chiens ne sont pas capables de nager, mais bien souvent, ils ne peuvent s'extraire de l'eau et finissent par succomber d'épuisement.

Il faudra veiller aux méfaits du soleil, notamment chez les animaux à robe blanche. Il existe des protections (écran total d'indice 30) spécialement formulées pour chiens que l'on peut se procurer chez le vétérinaire.

photo-4.jpg

Le sel et le sable peuvent irriter a peau. Un bon rinçage du chien est conseillé après la plage. Si les antiparasitaire peuvent être waterproof, et donc résister à l'eau, leur renouvellement pourra être nécessaire.

Les plages autorisées aux chiens sont malheureusement peu nombreuses.
Il ne faudra pas oublier la gamelle d’eau et de quoi ramasser les excréments laissés à des endroits inappropriés. 

Piqûres, morsures, coup de chaleur: des urgences vétérinaires

L'été recèle certains dangers. Et il n'est pas toujours facile de les éviter. Ainsi, les piqûres de guêpe ou de frelon, les morsures de vipères qui représentent un motif fréquent de consultations durant l'été, les foulures et autres fractures… sont de véritables urgences vétérinaires nécessitant une prise en charge sans tarder.

Il en est de même du coup de chaleur. Si les chiens transpirent un peu par les coussinets, c'est principalement en haletant qu'ils parviennent réguler leur température. Il ne faut donc en aucun cas prendre de risque. Un animal ne doit pas être laissé dans un véhicule lors qu'il fait chaud, même si celui-ci est stationné à l'ombre et même vitres entrouvertes.

Outre le fait de penser à mettre dans ses valises tous les papiers du chien (carnet de santé ou passeport européen, attestations obligatoires pour les chiens dits «dangereux», etc.), il est prudent, avant le départ, d'enregistrer sur son portable (ou de noter) le numéro de téléphone des cliniques vétérinaires proches du lieu de vacances. En cas de problème, cela évite de céder un peu plus à la panique.

voyage

Bien voyager avec son animal de compagnie

voyageAuto, train, avion, bateau… pour voyager en toute sérénité avec son animal, il faut souvent respecter quelques consignes de sécurité, voire certaines obligations.

En voiture, il est important de ne pas laisser un animal en liberté dans le véhicule. Son poids est multiplié par pratiquement 50 lors d'un choc à une vitesse de 55 kh/h! Ainsi, un chien de 27 kg se transforme en une masse d'environ 1,2 tonnes.

Un animal peut aussi être blessé dans une collision ou bien fuguer après un accident, avec le risque d'entraîner à son tour d'autres dommages.

Il existe de nombreuses solutions pour bien voyager avec son compagnon en voiture: ceinture de sécurité reliée au collier, cage de transport, filet, grille de séparation…

Voiture: des crash tests pour la sécurité

TCS (Touring Club Suisse), a procédé à des crash tests. Il en est ressorti qu'en matière de sécurité, les cages métalliques obtiennent les meilleurs résultats.

Autre désagrément: le mal des transports dont peuvent souffrir les animaux! Particulièrement les chiens: un sur six serait concerné avec une prédominance chez les jeunes chiens.

Il existe des traitements vétérinaires. Leur achat est remboursé par l'assurance santé animale chez les maîtres ayant souscrit ce type de contrat.

Train: un règlement précis

En train, il y a un règlement bien précis quant aux conditions de transports. Il est détaillé sur le site de la SNCF. Cela est notamment fonction du poids de l'animal quant au prix et conditions de transports.

Avion, bateau, autocar: se renseigner au préalable

En avion, bateau, voire autocar, il est important de se renseigner au préalable auprès de la compagnie de transport.

Chacune d'entre elle a son propre règlement intérieur. A défaut de s'être bien informé, certains voyageurs se sont vus refoulés au moment d'embarquer.

En plus des obligations qu'elles imposent en fonction de la taille pour les faire voyager en cabine ou en soute, certaines compagnies aériennes refusent d'embarquer certaines races ou type de chiens. Comme les chiens appartenant à la première ou deuxième catégorie tels que définis par la loi de janvier 1999 sur les chiens dits «dangereux».

Le site du ministère de l'Ecologie, du développement Durable et de l'Energie rappelle également que «certaines compagnies n'acceptent aucun animal en cabine. Elles peuvent toutefois permettre, à titre exceptionnel, l'emport en cabine de chiens d'assistance: chiens guide de personnes souffrant d'un handicap moteur ou sensoriel».