annuaire gratuit Chien Éducateur & comportementaliste canin

histoire vraie

Csm k0v2015 d6c5cc0942

Arthur, un chien errant devenu le co-équipier d'une équipe d'athlètes

Csm k0v2015 d6c5cc0942

L'histoire, rapportée notamment par le Daily Mail britannique, est pour le moins incroyable. Quatre athlètes suédois (3 hommes, 1 femme) s'étaient lancé le défi de participer au terrible "Adventure Racing World Championship", une course de presque 700 kilomètres dans la forêt amazonienne. Regroupés sous le nom "Team Peak Performance", les quatre équipiers s’apprêtaient à vivre une étape intense de plus de 30 kilomètres. Affamés, ils décident d'ouvrir une conserve de boulettes avant de partir. C'est alors que le leader du groupe, Mikael Lindord, remarque un chien errant, recouvert de boue et de sang. Pris de pitié, Mikael décide de lui offrir un morceau de viande. Le chien dévore ce "cadeau" en une fraction de seconde. Les marcheurs pensent que la rencontre s'arrêtera là... Mais c'est tout le contraire qui se produit! ce dernier n'allait plus les quitter pendant les 400 derniers kilomètres

Arthur chien inside full content pm v8

Les sportifs décident de donner un nom à l'animal: Arthur. "La première règle d'une course, c'est que tout peut arriver, parfois même des choses complètement inattendues. C'est l'histoire du chien Arthur, nouveau membre de l'équipe Team Peak Performance", peut-on lire sur leur page Facebook.

1517464 1021358154556331 5259140707471957256 n

Au début, ils ont essayé de se "débarrasser" du chien par peur qu'il puisse se blesser dans ce périple assez dangereux. Mais le quadrupède a toujours refusé. Il les a suivis partout, que ce soit sur les sentiers boueux ou sur les pentes extrêmement raides. En tout, le chien a parcouru une soixantaine de kilomètres avec les Suédois. Le groupe a dû s'arrêter à plusieurs reprises pour soit soigner le chien, soit lui permettre de récupérer. 

54735c3c35707d02ac208edd

A un moment, l'équipe devait embarquer sur un kayak pour traverser une rivière. Les organisateurs leur ont clairement fait comprendre que prendre Arthur avec euxmettrait non seulement la vie du chien en danger, mais pourrait également leur causer des problèmes. Ils décident donc de quitter la rive sans lui. Mais le chien était décidé de ne pas se laisser faire. Il saute dans la rivière et commence à nager à côté du kayak. Rapidement le chien commençait à ramer désespérément dans l'eau. "C'était une situation à fendre l'âme", dit un des membres. Décision est prise, contre l'avis des organisateurs du challenge, d'embarquer Arthur dans le kayak. "Techniquement, c'était très difficile de pagayer avec un chien dans le kayak. Parfois, il essayait même de pêcher. Et puis il prenait également froid de temps à autre. J'ai donc dû lui prêter ma veste", se souvient Mikael Lindord.

1424340 1021039161254897 5796165136510658514 n

C'est donc à cinq qu'ils ont franchi la ligne d'arrivée. Immédiatement, le chien a dû être emmené chez le vétérinaire puisqu'il avait de gros hématomes au dos. C'est alors que s'est présenté le plus grand dilemme pour Lindord et ses coéquipiers: Que faire du chien? Rapidement l'équipe devient formelle: Pas question de laisser l'animal, devenu leur plus fidèle compagnon, en Amérique du Sud. Lindnord a alors entamé toutes les démarches administratives pour pouvoir emmener le chien avec lui. La partie n'était pas gagné d'avance, car les règles sont assez strictes en Suède. Ils ont même lancé une récolte de dons sur internet, le transport de l'animal coûtant plus de 5.000 euros. Arrive alors le précieux sésame: "On a presque pleuré devant notre ordinateur lorsqu'on reçu la permission officielle", peut on lire sur la page Facebook de l'équipe. C'est surtout le leader de l'équipe, Mikael Lindnord qui semble le plus touché: "Je suis venu en Equateur pour gagner les Championnats du monde. A la place, j'ai gagné un nouvel ami."

Arthur a désormais une fondation (aide aux chiens vagabonds) 

Crédits photo : Facebook - Team Peak Performance

une fille autiste de 6 ans et son pit bull

l’amitié émouvante entre une fille autiste de 6 ans et son Pit Bull

L’autisme est un trouble du développent difficile à vivre pour les proches qui se sentent très souvent impuissants.

une fille autiste de 6 ans et son pit bullLacy, une fille âgée de 6 ans atteinte d’autisme sévère, a trouvé en Karma, le Pit Bull de la famille âgé de 9 ans, un fidèle ami auquel elle est profondément liée. Adoptée à l’âge de 8 semaines, la chienne apporte chaque jour amour et bienveillance à Lucy et de façon tout à fait naturelle puisqu’elle n’a jamais été formée en tant que chien d’assistance.

Sa mère, Amanda Linder, a souhaité par le biais de ce montage vidéo montrer au monde entier ce qu’est un « vrai Pit Bull », loin des clichés négatifs et des idées reçues qui courent à son propos. Elle explique en introduction à sa vidéo sur YouTube :

Lacy est ma fille âgée de 6 ans atteinte d’autisme sévère et qui ne peut pas parler (non-verbal). Karma est un Pit Bull red nose âgé de 9 ans et de 38 kg que nous avons adopté à l’âge de 8 semaines. Ce sont LES MEILLEURS AMIS ! Karma n’a jamais reçu aucune formation de « chien de thérapie » pourtant elle comprend tous les besoins de Lacy. Je voulais la partager avec le monde ! Je veux montrer un VRAI « Pit Bull ». Elle est une bénédiction pour mon enfant et continue d’être une bénédiction pour notre famille.


par  

mastiff tibétain

un mastiff tibétain vendu pour 1,4 million d'euros

mastiff tibétain

Un imposant mastiff tibétain a été vendu en Chine pour près de 1,4 million d'euros, ce qui pourrait en faire un des chiens les plus chers du monde, a rapporté mercredi un média chinois. Le riche acquéreur, un promoteur immobilier, a déboursé 12 millions de yuans (1,39 million d'euros) pour l'animal âgé d'un an et pesant 90 kilos, lors d'une foire canine dans la province orientale du Zhejiang.

Souvent comparés à des lions en raison de leur imposante crinière aux tons noirs et roux, les mastiffs du Tibet (également appelés dogues tibétains) sont la dernière toquade des Chinois fortunés, l'animal-symbole de leur statut social. Le prix de ces quadrupèdes puissants, massifs et parfois féroces s'est envolé ces dernières années, flirtant avec, ou dépassant parfois, le million d'euros. "Ils ont du sang de lion et ils sont le gratin des mâles reproducteurs au sein de la famille des mastiffs"

Cette race canine est rompue aux conditions climatiques extrêmes et à l'altitude. Elle a longtemps été appréciée des bergers nomades pour la chasse en Asie centrale. Les propriétaires de mastiffs les décrivent comme d'excellents chiens de garde, très fidèles à leur entourage.

Considérés comme chiens de race noble, ils sont devenus, ces dernières années, le symbole du luxe en Asie. 

source:AFP

Amanda et sheba filent toujours le parfait

Déçue par les hommes, elle se marie avec son chien !

Vous aussi vous avez été déçus par votre dernière histoire d'amour...

Suivez l'exemple de cette Britannique et choisissez quelqu'un en qui vous pouvez avoir vraiment confiance... ou pas !

Amanda et sheba filent toujours le parfait

Après une rupture douloureuse, on a souvent tendance à faire des choses un peu stupides ou carrément bizarres mais cette quadra britannique bat tous les records ! Après de nombreuses désillusions amoureuses, elle a en effet épousé... son chien ! Les deux amoureuses filent toujours le parfait amour depuis leur mariage en 2012 à Split en Croatie. Elle est revenue sur le plus beau jour de sa vie et sur sa demande en mariage dans une émission de télévision pour notre plus grand plaisir.

"Sheba partage ma vie depuis des années. Elle me faire rire et me réconforte. Je ne pouvais espérer mieux comme partenaire de vie" a-t-elle déclaré. Et elle a tenu à le préciser, elle a fait les choses dans les règles de l'art quand il a fallu lui demander sa... patte ? "Je me suis mise à genoux et je lui ai demandé de m'épouser. En voyant sa queue remuer, j'ai compris qu'elle avait dit 'oui'". 200 personnes étaient présentes à la cérémonie pour célébrer l'amour de Sheba et Amanda qui est toujours aussi fort après près de deux ans de mariage...

source:meltybuzz

le-chien-avec-une-moustache-une-fois-adulte-127585-w460.jpg

Wouf le chien So british !

Wouf est né avec une moustache parfaitement dessinée sous son museau, So british !

desktop13.jpg


1944779455-b97521523z-1-20130529110323-000-gvar7cns-1-0.jpg

Kandu, le chien qui n'avait que deux pattes

1944779455-b97521523z-1-20130529110323-000-gvar7cns-1-0.jpg

Kandu, un rescapé plus que sympathique.

Kandu, un Jack Russel, est né sans ses pattes avant. Quand ses propriétaires l’ont vu la première fois, ils ont voulu l’euthanasier, estimant qu’il n’aurait pas droit à une vie normale.

Ken Rodgers et sa femme Melissa, deux habitants de Stemboat Springs (Colorado, Etats-Unis), ont eu le coeur brisé en voyant un reportage consacré à Kandu et à sa fin prochaine. Ils l’ont adopté. Puis Ken a fabriqué un attelage qui permet à Kandu d’avoir une vie pratiquement normale. « Il peut courir avec les autres chiens », dit-il,. Il a également fabriqué un mono-ski pour les jours où il y a de la neige.

Le plus beau, sans doute, dans cette histoire, c’est que Kandu est régulièrement amené dans des hôpitaux où se trouvent des patients souffrant d’handicaps dus à la maladie ou à des accidents. Sa joie de vivre y fait apparemment des ravages…

desktop12.jpg

8749848376-0ac8ac6447.jpg

Joseph emmène son chien âgé pour une dernière aventure


8749845068-a45505f2a9.jpgUne belle leçon de vie, d'amour, de complicité que nous donne Joseph, un maître exemplaire et généreux. Pour ses derniers jours, il a décidé d’embarquer avec lui son chien Zeus est âgé de 15 ans, sourd et presque totalement aveugle dans une formidable aventure : faire le tour d’Australie à vélo en tractant son chien âgé dans une "carriole niche".

"Je ne veux pas que Zeus meure simplement, il a pris soin de moi autant que j’ai pris soin de lui."

En effet, leur amitié dure depuis 15 ans et Joseph souhaite lui faire vivre de bons moments avant de lui dire au revoir à jamais. 

Cet homme a un énorme cœur : il accompagne son chien sourd et aveugle dans ses derniers jours avec le peu d’argent dont il dispose. Ceci afin de l’accompagner dignement et lui faire vivre une formidable aventure.

Cette histoire  rappel celle du maître de Shoep, qui baignait tous les jours son chien de 19 ans atteint d’arthrite, afin de le soulager de ses souffrances.

Vous pouvez suivre Joseph et Zeus sur leur compte flickr où sont ajoutées régulièrement des photos de leur aventure, de leurs rencontres avec d’autres gens et d’autres chiens.

C’est une très bel preuve d'amour, de tendresse, de complicité et de respect que nous montre Joseph avec son chien.

septembre-69.jpg

Crédits photos : ellrankNovak Tonkin

desktop8.jpg

Xena, la chienne miraculée a choisi un petit garçon autiste de 8 ans


Septembre 2012 : la chienne, maltraitée, était au bord de la mort lorsqu’elle est arrivée au « Dekalb Animal Services » en Georgie, aux Etats unis. L’association arrivée sur place suite à l’appel d’un riverain, a découvert la chienne amaigrie, squelettique, ses heures étaient comptées.

L’association a réussi a la sauver et lui rendre sa santé à tel point qu’aujourd’hui Xena n’est plus reconnaissable.

« Je travaille dans des refuges depuis 12 ans, et je n’avais jamais vu un chien si jeune dans un tel état, Le chiot pesait 2,5 kilos quand il a été découvert» confie Chrissy Kaczynski, l’une des fondatrices du groupe de sauvetage Friends of DeKalb Animals. "Je l’ai ramenée chez moi, pensant qu’elle ne passerait pas la nuit".

desktop7-1.jpg

                                                                      Enfermée, affamée, puis abandonnées, Xena n'a pas perdu son courage et son envie de vivre

Son sauvetage et son histoire a ému des milliers de personnes à travers le monde. Sur sa page facebook dédiée, 30 000 $ de dons ont été récoltés afin de lutter contre la maltraitance animale.

jonny-hickey-et-xena-the-warrior-puppy.jpgLe petit garçon s’était rendu à une collecte de fonds avec son père. À cette occasion, Xena s’est précipitée sur eux pour leur faire la fête et particulièrement à Jonny Hickey. Ce jour là, une histoire d’amour est née entre eux.

Cette chienne un  Staffordshire terrier croisé Pit Bull, sauvé de la mort à cause de la maltraitance humaine, se lie à un garçon atteint d’autisme et tous deux, vont se soutenir mutuellement et s’apporter l’un et l’autre, soutient, bonheur et confiance.

La famille de Jonny adoptera définitivement Xena au mois de mars, après qu’elle soit complètement soignée et rétablie.

Depuis leur rencontre, Jonny est plus ouvert aux autres et plus heureux. Il a même pris l’initiative  de joindre les deux causes, « autisme » et « lutte contre la cruauté animale » durant le mois commun de prévention (avril 2013). Il a demandé à sa mère s’il pouvait faire passer son message à travers une vidéo sur Youtube :

"Mon prénom est Jonny et c’est mon petit chien, Xena. Et bien, ma Xena a été blessé très méchamment par de mauvaises personnes. Et je suis atteint d’autisme. Ainsi, je pense que l’on forme une équipe parfaite pour diffuser la promesse de bien se comporter envers les animaux, et convenablement à l’égard d’enfants comme moi"

"Jonny a un vocabulaire très limité… mais depuis que Xena est arrivée à la maison, il n’a pas arrêté de parler. Il lui parle sur le chemin de l’école, pendant qu’il fait ses devoirs, et ensuite il joue avec elle jusqu’au dîner", raconte Linda.

"Comme beaucoup d’enfants autistes, Jonny n’aime pas que quelqu’un soit trop proche de lui. Alors j’ai les larmes aux yeux quand je vois Xena sur ses genoux dans la voiture, et que Jonny sourit, l’embrasse et la câline" confie-t-elle.

"J’ai dépensé des centaines de dollars en thérapie, mais je pense que le 11 février, quand Jonny a vu Xena dans notre salon, fut la meilleure thérapie au monde ".

desktop8.jpg

Une nouvelle énergie à base de crotte de chien

200-200-178ad46103d318497bc4b28093937d5f-1367461948.jpg

Une entreprise britannique va bientôt mettre en place une technique inédite pour alimenter en énergie une dizaine de foyers. Il s'agit d'une énergie à base de crottes de chien. Au lieu de polluer les rues, ces crottes seront transformées en énergie, par méthanisation.

L'entreprise s'appelle Streetkleen Bio, c'est à dire "Rues Propres". Elle a été créée par le britannique Gary Downie, un ancien banquier de Manhattan. Il y a quelques années de cela, il promenanait son bébé en poussette. Les rues étaient répugnantes, recouvertes de crottes de chiens. C'est là que Gary Downie  s'est fait cette réflexion : les déjections sont avant tout une matière première économique et ecologique. Dès ce moment, il décide de se lancer dans la transformation de matières organiques en énergie.

Après 3 ans de développement, il parvient a mettre au point une technique, 100% écologique et surtout, sans odeur.

Comment ça fonctionne ? D'un point de vue technique, ce sont des micro-organismes mélangés avec les crottes qui produisent une mixture de méthane et de CO2. C'est le même principe qu'une digestion. Reste l'organisation sur le terrain. Ce sont les autorités locales qui sont chargées de récolter les déjections canines. Ensuite, l'entreprise récupère les crottes. Elle pourra traiter de 500 kilos à trois tonnes de déchets par jours. Rien qu'avec cette quantité, Streetkleen assure qu'elle peut produire de l'énergie pour une soixantaine de foyers.

Le premier test grandeur nature aura lieu au mois de juillet. Pour le moment, la localité de Grande-Bretagne qui a été choisie reste secrète. En tous cas, cette invention pourrait être utile à la ville de Londres, par exemple. La capitale compte plus de 800.000 chiens. Leurs déjections coûtent des centaines de milliers d'euros par an.

Source: rtbf.be

telechargement-15.jpg

Un chien, sauve sa maîtresse du suicide dans le Vaucluse

Une histoire pour le moins incroyable.

Une femme qui tentait de mettre fin a ses jours a son domicile à Sorgues, dans le Vaucluse, a été sauvée par son chien.

telechargement-15.jpg

L'animal, en la bousculant, a détourné le canon de la carabine posé sur son cœur.

Cette femme, âgée de 63 ans, s'était retirée dans son jardin avec une carabine 22 long rifle avec le projet de mettre fin à ses jours. Après l'avoir essayé à plusieurs reprises pour s'assurer qu'elle fonctionnait correctement, la désespérée "a orienté l'arme vers son cœur", a expliqué un gendarme.

"Au moment où elle activait la détente, son chien lui a sauté dessus et a détourné le tir", a ajouté le gendarme, précisant que l'animal, un berger croisé, avait "probablement senti les choses et (l'avait) bousculée pour la sauver".

La sexagénaire a été ensuite retrouvée par son mari, blessée à la poitrine mais consciente. Conduite a l'hôpital, ses jours ne sont pas en danger. Selon le gendarme, "le chien était apparemment très affecté" par le geste de sa maîtresse.