annuaire gratuit Chien Éducateur & comportementaliste canin

Chenilles processionnaires

photo-chenilles-processionnaires-du-pin-urticantes-385.jpg

Chenilles processionnaires: un danger pour le chien

photo-chenilles-processionnaires-du-pin-urticantes-385.jpgLa chenille processionnaire du pin est une larve de papillon de nuit que l’on trouve principalement dans le sud. Les conifères sont leurs arbres de prédilection. 

Les chenilles processionnaires sont les plus redoutables lorsqu’elles descendent de leur nid en mars-avril (parfois plus tôt lorsqu’il fait plus doux). Elles marchent alors les unes derrières les autres et sont reliées entre elles par un fil de soie.

Les chenilles processionnaires sont recouvertes de poils qui, dispersés par le vent ou par nous même (tonte de la pelouse, en essayant de détruire une procession...) peuvent provoquer une irritation chez les personnes et les animaux. La survenue d'effets sanitaires n'implique donc pas nécessairement un contact direct avec les insectes. L’appareil urticant de la chenille processionnaire se met en place au cours du développement larvaire. A partir du troisième stade larvaire (L3), des poils microscopiques urticants apparaissent progressivement sur la partie dorsale des segments abdominaux. Au dernier stade larvaire, ces plages, dites « miroirs », sont entièrement garnies de poils urticants.

Ces poils, très légers et fragiles, se détachent très facilement dès que la chenille est inquiétée ou excitée et poils-urticants-processionnaire-pin.jpg
peuvent être emportés par le vent. Lorsque le poil se brise, dès le premier contact, la substance urticante et allergisante qu'il contient, la « thaumétopoéïne », se libère provoquant des démangeaisons très vives. Ces irritations se caractérisent par des érythèmes ou des éruptions prurigineux accompagnés parfois d’atteintes oculaires ou pulmonaires voire des réactions allergiques plus graves telles que les oedèmes de Quincke ou les chocs anaphylactiques.

Les poils sont très présents dans les nids définitifs puisque deux mues y sont effectuées et peuvent rester urticants pendant plusieurs années s’ils sont préservés de l’humidité.
 

Risques pour les animaux

Pour les animaux, si ces derniers lèchent ou touchent les chenilles vivantes, mortes ou bien des restant de nids avec leur museau, ils peuvent souffrir de divers symptômes.

Les chiens (surtout les chiots) et les chats curieux sont en danger lorsqu’ils s’en approchent pour les renifler et, pire, pour les avaler. Les conséquences peuvent alors être désastreuses. 
Le principal danger est dû aux poils urticants dont ces chenilles sont recouvertes, chaque poil étant relié à une glande à venin. 

Dans un premier temps, ils couinent car ils ont mal, se mettent à baver, la langue gonfle et présente des tuméfactions avec un durcissement assez inquiétant, vomit parfois et l'animal peut avoir des difficultés à respirer.

Sans soins, la langue peut virer au sombre voire violet, et une nécrose peut occasionnellement se produire. Une partie de la langue peut tomber.

Une action rapide du vétérinaire est vitale

images-8.jpg

Malheureusement il n'existe aucun moyen préventif... Ni vaccin, ni répulsif, etc.

Quand vous partez en promenade à prendre et les 1 er geste d'urgences

- prendre des gants car si vous devez retirer une chenille de votre chien c'est urticant. Surtout, ne pas essayer de frotter les parties atteintes, afin de ne pas contaminer d'autres endroits,

- prendre une bouteille d'eau pour bien rincer et surtout ne pas faire boire le chien

- prendre des granules apis mellifica 9 CH + Ledum Palustre 9 CH + Cantharis 9 CH => 3 à 5 granules de chaque tube à renouveller toutes les 15 minutes la première heure, a espacer ensuite et amenez rapidement le chien chez le vétérinaire qui limitera au maximum l'effet nécrosant des poils et la douleur de l'animal.

Il s’agit d’une urgence vétérinaire. Une mise sous perfusion peut être nécessaire et parfois aussi le recours à de la chirurgie. Il peut proposer un traitement à base d’anti-inflammatoires,antibiotiques et de pansements gastriques. On peut rincer la plaie avec beaucoup d’eau, cela est même conseillé, mais il faut ne pas attendre pour aller aux urgences.
 
Si l’on ne se rend pas compte rapidement que le chien ou le chat est atteint, la nécrose peut provoquer la perte de toute ou partie de la langue. C’est en cela que tout diagnostic reste réservé.
 
Comment les repérer
 
chenille processionaire
 
Vous verrez les cocons dans les pins. Au stade larvaire, elles forment un nid volumineux d'hiver définitif, construit côté sud pour profiter des rayons du soleil. Elle en sortent la nuit pour s'alimenter, se déplaçant en « procession » suivant un fil de soie qui leur permet de rentrer au nid. La cohésion de la file en déplacement est assurée par le contact de la tête d'une chenille avec les poils de l'abdomen de celle qui la précède. Grâce aux rayonnements solaires, la température à l'intérieur du nid peut être supérieure de plusieurs degrés à la température ambiante.
 
Pour en savoir plus sur la chenille processionnaire voir le site ci-dessous