annuaire gratuit Chien Éducateur & comportementaliste canin

images-3-8.jpg

L'obésité du chien


images-22.jpgL'obésité du chien

L’obésité est aujourd’hui considérée comme une pathologie. En effet, elle peut entrainer des conséquences graves pour nos chiens : diminution de la longévité, maladies ostéo-articulaires, intolérance à l’effort, troubles cardio-respiratoires. 

En connaissant les premiers signes de l'obésité, vous pourrez stopper cette pathologie rapidement et la perte de poids nécessaire sera moins importante. Le régime sera de ce fait moins difficile pour votre chien et moins contraignant pour vous.

Comment savoir si votre chien est en sur-poids ?

Il n’existe malheureusement pas de calcul permettant de déterminer l’Indice de Masse Corporelle (IMC) chez le chien comme on le fait chez l’Homme.

obesite-gourmandise1.jpgNous vous conseillons donc d’observer la silhouette de votre chien : si les côtes et la colonne vertébrale sont difficilement palpables, que la « taille » (creux de flanc) du chien n’est plus visible, on considère que le chien est en excès de poids. Si une distension abdominale évidente est présente, alors le chien est obèse.

Vous pouvez également noter l’essoufflement et l’intolérance lors d’efforts que le chien effectuait sans soucis auparavant.

Votre vétérinaire peut aussi vous alerter lors d’une consultation de contrôle ou lors d’un vaccin. Les vétérinaires possèdent généralement une balance à disposition dans la salle d’attente et ce service est gratuit. N’hésitez pas à peser régulièrement votre animal et à demander conseil à votre vétérinaire.

Que faire si votre chien est obèse ?

Il est souvent difficile de faire perdre du poids à un chien, celui-ci arrive souvent à faire « craquer » ses propriétaires. C’est surtout ce qu’il ne faut pas faire !

Il est tout d’abord important de définir les besoins énergétiques et le poids idéal du chien. Le traitement diététique peut alors être mis en place. Les vétérinaires vous conseillent alors de donner uniquement des croquettes, les rations sont ainsi plus faciles à déterminer, et aucune friandise ou reste de table à côté.

images-9-2.jpgPlutôt que de restreindre la quantité de croquettes journalière donnée au chien, ce qui l’affamerait, nous conseillons de modifier l’alimentation. En effet, il existe des croquettes hypo-énergétiques, « light », dont la concentration en énergie et en lipides est diminuée, mais qui permet de couvrir tous les besoins nutritionnels du chien. Les fibres sont souvent augmentées apportant ainsi un effet de satiété.

Afin que le chien ne soit pas affamé et, par conséquent, ne réclame pas de la nourriture, il est indispensable de diminuer la ration par paliers, très progressivement.

Les quantités à administrer dépendent du poids à atteindre (et non du poids actuel) et du type d'aliment : vous trouverez un tableau de rationnement sur le paquet de croquettes que vous choisirez.

En parallèle de cette nouvelle alimentation, un traitement hygiénique doit être suivi. Il consiste en la pratique d’exercices physiques. Les dépenses en énergie sont ainsi augmentées, tout en limitant les pertes musculaires.

Il ne faut pas se décourager, la perte de poids peut être parfois longue mais les résultats sont souvent impressionnants si les propriétaires sont motivés et suivent strictement le régime.

Et après le régime ?

Le suivi après le régime est impératif. Il est nécessaire soit de garder les mêmes croquettes mais d’augmenter très progressivement et légèrement les quantités journalières, soit de choisir un aliment un peu plus énergétique tout en conservant la même quantité. Le suivi du poids doit être effectué tous les mois.

Que faire pour éviter que votre chien ne prenne trop de poids ?

images-3-7.jpg

Pour éviter qu’un chien ne soit en sur-poids après un régime ou même sans régime, il lui faut tout d’abord lui fournir une alimentation stable et adaptée que ce soit en qualité (selon son âge, sa taille, son activité) mais aussi en quantité (selon son poids et l’apport énergétique de l’aliment). Il ne faut jamais accepter qu’un chien quémande. Aucune friandise, ni reste de table ne doivent être donnés.

Ensuite, il est indispensable de surveiller le poids du chien, tous les mois s’il a tendance à grossir.

N’hésitez pas à rendre visite régulièrement à votre vétérinaire pour une pesée mensuelle !

Si votre chien ne perd pas de poids malgré un régime strict ?

Nous vous conseillons alors de consulter votre vétérinaire. En effet, certaines pathologies peuvent limiter la perte de poids.

Votre vétérinaire pourra réaliser les examens complémentaires appropriés et éventuellement vous prescrire un aliment médicalisé encore plus allégé qu'un aliment light. De plus, il existe maintenant un traitement uniquement sous prescription vétérinaire qui est le premier traitement du sur-poids et de l’obésité du chien.

blog esprit canin santé obésité régime

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau